Monthly Archives: September 2014

Hiver Cozy

Chaude et douillette, notre sélection vous fait rêver d’un coin tendre au plus prêt d’un feu de cheminée. Offrez vous un confort au top grâce à des matières moelleuses, des couleurs chaleureuses et des lumières douces.

hivercozy

 

 

1/ Combinaison pilote, Petit Bateau,  partir de 75€

2/ Chancelière Natura 2 en 1 en peau d’agneau, Kaiser, 129,99€

3/ Sweat molleton, Emile et Ida, à partir de 35€

4/ Lampe ours Ernest, Egmont Toys, 55€

5/ Pantalon en coton organique, Imps & Elfs,  partir de 30,95€

6/ Peluche Peanut le pingouin – medium, Jellycat, 22€

Quand les nuits se défont…

LES-NUITSV2Ce matin, c’est la réunion annuelle de votre boîte. Tout le board est là. En tant que superwoman à responsabilités, vous êtes méga prête. Vous connaissez votre discours par cœur, votre tenue, choisie depuis des semaines, est tout simplement parfaite, vous vous sentez au top dedans. Killeuse mais sympa, l’aura d’Hillary Clinton dans le corps d’Angelina Jolie. Micro en main, vous entrez sur scène. Tout le monde vous applaudit. Mais… étrange… vous distinguez des formes suspectes dans l’auditoire. Ne serait-ce pas Trotro au premier rang ? Et à droite, Petit Ours Brun ? Dora – l’exploratrice, pas votre assistante – entre alors au fond de la salle, et le troisième rang est rempli de minions… Trotro, au premier rang gazouille, Petit Ours Brun gémit et soudain, des hurlements !

Réveil en sursaut, vous êtes dans votre lit et c’est votre Wombinet que vous entendez. Ouf, le comité de direction ne s’est pas transformé en toons. Il doit être 7h. Bizarre il fait encore très noir dans la chambre. Coup d’œil sur votre réveil, le verdict tombe, il est 2h30 du mat’.

Aie aie aie que ça fait mal. Le corps lourd vous essayez de soulevez votre couette, elle pèse une tonne. A ce moment là, l’expression être dans le coaltar prend tout son sens, vous avez la gueule de bois alors que vous n’avez pas bu une goutte d’alcool depuis un an et que vous vous êtes couchée à 23h… maudite jeunesse.

Vous arrivez au dessus du berceau, un grand sourire vous accueille, et puis non tient, je vais hurler. Je veux un câlin. Mais pourquoiiiiiiiiiiii ?

Pourquoi tout à coup les nuits se défont-elles ? Après avoir été acquises à la sueur de votre front, pourquoi tout à coup, une fois que vous vous êtes réhabituée à vos 7 heures de sommeil d’affilée, Wombinet décide-t-il de faire la fête, comme ça, de façon aléatoire… Pile quand vous reprenez le boulot, pile quand l’euphorie des premières semaines qui nous font tenir par je ne sais trop quelle hormone, est tombée, et pile avant les grosses réunions.

Désespoir… mais un incontournable de nos chères têtes blondes.

C’est un fait, Wombinet, grandit et il arrive un moment où il ne dort plus où vous voulez, quand vous voulez. Tout est une histoire de repères. Qui dit repères dit assurance, dit paisibilité, dit sommeil, dit bonne humeur, dit bonne réunion, dit belle augmentation à la fin de l’année… enfin vous voyez.

A vous donc de créer ces repères et d’essayer de le faire le plus tôt possible.  C’est simple : comme au théâtre, il faut une unité de lieu, une unité de temps et une unité d’action !

Unité de temps, i.e. des horaires que l’on respecte: on n’attend pas d’être endormi dans le salon pour se coucher dans sa chambre.  A 20h c’est transhumance vers le lit. Et si on ne dort pas tout de suite, au moins on se calme. On sait que cela marche sur les plus grands, mais les tous petits aussi s’y retrouvent. Et puis, quand ça marche, quel bonheur de s’ouvrir une bouteille de vin avec la pizza qui vient d’arriver à 21h (+15 points bonus si vous arrivez à faire la cuisine après une journées de boulot et un tunnel bain – diner – coucher).

Une unité de lieu = un lit cosy. Dans une chambre rangée, aérée, on retrouve son lit douillet, un doudou que l’on peut frotter contre son nez et une gigoteuse qui comme son nom l’indique permet de gigoter tout en se sentant entouré et bien au chaud. Autre point clé, la lumière du coucher est différente de celle de la journée donc fini les spots et place à la veilleuse lapin ou à la déco phosphorescente. Précision : Pour l’équilibre de tous, cette unité de lieu ne peut être que le lit de wombinet et non le canapé du salon, le lit de la grande sœur, ou pire, le lit de papa et maman…

Enfin l’unité d’action, ou encore les rituels: une histoire avec ma grande sœur, un câlin avec maman, une chanson dans ses bras et un sourire.  On n’en zappe aucun et tout ira bien.

Ca paraît fastidieux comme ça, mais ça marche, testé et approuvé par des milliers de papas et de mamans avant vous. Le taux de réussite n’est évidemment pas de 100% et vous aurez encore le droit à des surprises nocturnes de temps à autre. Dites-vous alors que ce n’est que passager et qu’ils finiront bien pas les refaire, leurs nuits.  Dans quelques années vous vous vengerez en frappant à leurs portes à 8h du matin le dimanche….

En attendant, préparez-vous, la réunion annuelle c’est demain et il vous reste 100 slides à lire.

Bonne nuit.

« WOMB fashion awards 2014»

Fashion-awardsDoux moment que celui du défilé à la maison après la naissance de votre bébé. Comme les rois Mages en Galilée (ou « Tels les rois mages » si la référence Sheila est trop subtile), tout le monde arrive les bras chargés de présents tous plus utiles et jolis les uns que les autres L’or, l’encens et la myrrhe ont été remplacés par les doudous, les bodys et les lettres à coller sur les murs. Dommage pour l’or, tant pis pour l’encens et qui sait de toute façon ce qu’était de la myrrhe…

Une fois tout ce petit monde parti, et les « oh comme c’est mignon » « oh que c’est …. Coloré » et « oh que c’est… gentil » passés, on se dit les vraies choses.

Certains sont de l’or. Des petits pulls à craquer, des bloomers qui donneraient presque envie de remettre des couches nous-même pour avoir le droit d’en porter ou des chemisiers so chic pour pavaner avec bébé lors des ballades en poussette.

Certains sont comme de l’encens, voire en ont l’odeur mais là c’est louche… et puis il y a ceux qui sont comme la myrrhe, à l’utilité limitée et à l’aspect douteux.

Pour les vêtements,  nos préférés :

  • Dans la catégorie «rubik’s cube» : l’award est attribué à la combi pantalon short avec boutons en biais et fermeture à nœuds sur le côté. Non mais vraiment ?
  • L’award « on se fait plaisir » est remis à la robe taille 0-1 mois. A un âge où la couche représente 75% de la surface de corps disponible et la position bigorneau 75% de la journée de votre jolie princesse, la robe qui remonte dans le dos est une belle invention.
  • L’award « supplice » va au t-shirt à encolure trop petite. Chers chefs de produit t-shirt pour enfant, n’oubliez pas qu’un bébé n’est pas un adulte miniature et que oui la tête à cet âge-là est assez grosse et que non ce n’est pas parce que nos enfants sont disproportionnés, ils évoluent comme ça. C’est tout. On a vérifié chez Laurence Pernoud.
  • L’award « incohérence » est remis quant à lui au pyjama taille 12 mois que l’on met dès l’âge de 3 mois. L’inverse est aussi valable. Tu m’étonnes que l’on fasse des baby blues.
  • L’award « reflux » est attribué à la tenue qui comporte plus de 35 couleurs, qui pique les yeux et provoque, comme son nom l’indique, des régurgitations à bébé.
  • Mention spéciale hors catégorie « WTF » pour le ticket d’échange sous 6 jours dans la boutique à Toulouse alors que tu habites à Aix ou « à République »

Rien que pour vous jeune WOMBma que vous êtes, il existe une solution parfaite pour éviter d’avoir 47 tenues taille 1 mois (précision pour celles qui n’ont pas récupéré tous leurs neurones > dans un mois il y a 30 jours) :

La WOMBliste de naissance sur laquelle vous pourrez choisir toutes ces petites choses pour qui vous font craquer, ces meubles ou objets déco pour pour la maison qui vous font défaillir…

Les WOMBbons cadeaux, pour vous offrir ce que vous voulez en magasin !

Fin du casse tête pour Balthazar, Melchior et les autres. Vous n’aurez même plus besoin de surjouer vos « oh… que c’est joli ! »

Faire une virée à deux (En fait non à 4)

FAIREUNEVIREEA4« Faire une virée à deux, tous les deux sur les chemins, dans ton automobile, tous les deux on sera bien, et dans le ciel il y aura des étoiles et du soleil quand on mettra les voiles »
Ahhh soupir…ça c’était en 1994. Depuis les Lilicub sont devenus Monsieur et Madame Lilicub, ils ont deux mini-cub et lorsqu’ils partent c’est plutôt:

« Faire une virée à 4, Tous les 4 sur l’autoroute, Dans notre nouveau break, Tous les 4 on sera bien // à part les deux du fond qui ne digèrent pas leur Nesquik  // Et dans le ciel il y aura ? // il y aura quoi ? – Chérie, enlève le pare-soleil Bob l’éponge, on ne voit rien // Et du soleil // ah non pas du soleil chérie, va falloir sortir l’attirail crème 50, bob, lunettes // quand on mettra les voiles »

L’Italie est un lointain souvenir. Les virées maintenant sont des virées en tribu. Et monsieur et madame Lilicub savent qu’une virée familiale cela ne s’improvise pas…

Approchons-nous et regardons de plus près le coffre des Lilicub, à la veille d’un départ en week-end à 4. Car si en 1994 c’était petite tenue légère de sortie de plage, capeline et micro valise dans laquelle étaient glissés un bikini, un paréo et le dernier Douglas Kennedy, maintenant, c’est :

  • Une poussette qui sait se faire toute petite et qui se faufile dans les queues de musée.
  • Un porte bébé ou une écharpe de portage d’appoint si leur poussette se fait refouler à l’entrée du musée… à glisser dans le panier de la poussette.
  • Un lit parapluie malin qu’il savent déplier et replier car ils se seront entrainés à la maison avant (ne vous moquez pas, que celle qui n’a jamais pleuré, hurlé, ou fini par le mettre à moitié plié dans le coffre de sa voiture d’énervement lève la main).
  • Un sac qui s’accroche facilement à la poussette. Un seul. Pas 8. En revanche, y seront glissées des pochettes. Et des pochettes dans les pochettes. Et des pochettes dans les pochettes des pochettes. Ils sont très organisés les Lilicub et surtout ils aiment pouvoir trouver d’une seule main en cas de crise la tétine, la couche de rechange, les lingettes, la mini lotion anti-bactérienne et le hochet.
  • Dans ce sac il y aura aussi des dosettes à lait pour les biberons et des boîtes hermétiques pour les goûters des plus grands.
  • Un matelas à langer pliable pour changer des couches dans des endroits improbables.
  • Une couverture fine, qui servira de nappe à pique nique, de pare soleil, de protège pluie, de couverture d’appoint, de doudou d’urgence, et qui  évitera donc de prendre tout cela.

Rodés, les Lilicub n’oublieront pas non plus :

  • Des crayons de couleurs, moins risqués que les feutres, pour dessiner  au restaurant en attendant le dessert (5 suffisent, pas besoin de prendre la boite en métal avec 50 nuances de gris…).
  • Un sac par enfant, à leur taille, qu’ils porteront, remplis de ce qu’ils veulent tant que la règle du « ce qui dépasse reste à la maison » est appliquée. Pour éviter d’embarquer toute la malle à jouets.
  • Des jokers tranquillité comme un livre surprise ou une nouvelle appli sur la tablette.

Trop fort ces Lilicub non ?

C’est désormais avec bébé mini-cub qu’ils dansent le calypso au milieu de la nuit, et en catimini qu’ils finissent leur martini. E va la nove, va la douce vie.

Cherche Coloc

CHAMBRE-A-DEUX---DECO« Cherche coloc

Jouissant d’une chambre pour moi tout seul depuis 3 ans, je suis à la recherche d’un colocataire, suite à pression parentale.

Je mets à disposition un mètre carré, mon ancien lit, éventuellement un jouet dont je n’ai plus l’utilité. Recherche un colocataire calme, « faisant ses nuits »,  entièrement disposé à jouer avec moi quand je le souhaite et à disparaître lorsque je l’aurai décidé.

Personnalités chouinantes et collantes s’abstenir. Photo, lettre de motivation et références obligatoires. Me joindre exclusivement par mail que je consulterai sur mon I-Wood mini Donkey. (http://pepaskids.com/fr/jeux-creatif/8847-ma-premiere-tablette-i-wood-mini-ardoise-eponge-4260108043712.html) »

Voici la petite annonce que tout grand frère ou grande sœur souhaiterait publier lorsque le partage de la chambre s’impose. Malheureusement ils ne choisissent pas le nouveau venu, celui qui empêche de faire du bruit lorsqu’il faut dormir et qui prend de plus en plus de place. Mais ceux et celles qui ont partagé leurs chambres avec des frères et sœurs en gardent de très bons souvenirs, et on a rarement le choix dans nos WOMBappartements.

Quelques conseils pour cette nouvelle colocation :

Règle #1 : Utilisez la déco pour différencier les espaces.

Evitez le meuble au milieu de la chambre, qui n’est pas très feng-shui, mais vous pouvez, de façon discrète (un tapis, un sticker) ou plus évidente (un mur de couleur, des fils barbelés), faire que chacun sente un « chez moi » dans ce « chez nous ». Cela facilitera aussi les moments rangements, chacun sera en charge de son espace…

Piège à éviter : créer deux univers trop distincts et risquer la faute de goût ou encore le syndrome Valérie Damidot… on reste dans la mesure s’il vous plait.

Règle #2 : Choisissez des meubles intelligents. Qu’est ce qu’un meuble intelligent ? C’est le contraire du meuble « bête », « inutile » ou encore (et souvent cela va ensemble) « imposant » comme le lit de princesse à baldaquins, la commode aux tiroirs trop petits pour le linge et trop grands pour les jouets, l’armoire normande familiale…

Heureusement, des gens bien conçoivent des meubles intelligents, à commencer par des lits. Qu’ils soient évolutifs, superposés, mezzanine ou bibliothèque, commencez par choisir les lits pour la chambre en fonction des âges de vos baby colocs.

Privilégiez ensuite les meubles multi-fonction. Une table à langer n’a d’intérêt que si elle fait commode / étagère / bibliothèque et / ou grille pain en même temps. Sinon, exit la table à langer.

Enfin, pour la commode, optez pour la version bicolore, qui en plus d’être un bel objet design, vous permettra de différencier les tiroirs de chacun.

Règle #3 : Installez une routine rangement. Entre le bain et le dîner,  tous les soirs c’est rangement. Et on ne fait pas que regarder papa ou maman, tout le monde travaille. Pour cela, choisissez des boîtes faciles à ranger, à glisser sous le lit, et à différencier pour séparer idéalement les Legos de la dinette et du puzzle. En général, le tri parfait ne dure pas. Pas de panique,  cela boostera leur créativité d’empiler des légumes en plastique avec des majorettes et de cuisiner des petits poneys.

Une autre routine à mettre en place : Faire le vide régulièrement.

Vêtements à descendre à la cave, jouets à donner, trucs, bidules et machins à jeter, n’oubliez pas de faire le vide de temps en temps pour ne garder que ce qui est vraiment utilisé.

Nous y voila , déco x mobilier x routine, le triptyque gagnant pour couper l’envie à votre ainé de se prendre un studio dès 5 ans ou d’échanger sa petite sœur contre un camarade de classe…

« 6h59 » OU LA JOURNEE TYPE D’UNE SUPERWOMBMA

06h59-V27…6…5…4…3…2…1

Go. Position verticale. Double check à gauche. Double check à droite. On sort du lit. On fait le lit en même temps. Chaque geste compte. Ouverture de porte de la chambrée des kids, déjà debout. Sourire sur berceau. Bisous sur oreiller. Biberon 1 au micro-onde. Gazouillis sur berceau. Bouilloire enclenchée de la main gauche. Goûter préparé et mis dans le sac à dos pingouin de la main droite. Grille-pain chargé de la troisième main. Chocapic dans bol avec la quatrième.

Zut pourquoi je n’ai pas cinq mains… Pour le lait dans les Chocapic, easy, il me reste les dents.

Séance d’habillage infernale. Brossage de dents. Vous désespérée devant votre placard, même pas le temps de  vous composer une tenue sympa.

Check avant de partir : portable, portefeuille, mot pour la directrice, affaires de rechanges lavées pour la crèche, chaussures à chaque pied et manteau zippé. Starsky à la main et Hutch en en porte-bébé, on part à l’école et la crèche.

8h30. Tout le monde est casé. Respiration ventrale avant de tracer en scooter.

9H00- 17H30. 2e manche.

Trois réunions avec les patrons, 200 emails à lire, 100 à écrire, 20 coups de fils de briefe / débriefe /rebriefe, déjeuner sur le pouce avec un sandwich dégueu (pourquoi j’ai pas pris les chocapic). Discussions de couloir évitées (pas le temps), bouclage des sujets de la semaine avec l’équipe torchée en 15 minutes.

A 17H30 je file à l’anglaise pendant que les autres commencent à décélérer ; ils ont toute la soirée pour terminer leur boulot en se faisant des blagues. Pourquoi j’ai des enfant.

Home. Troisième manche de la journée.

Bain numéro 1. Eau pour les pâtes lancée. L’eau bout. Fin du bain numéro 1. Démarrage du bain numéro 2. Les farfalles sont dans l’eau. Je répète les farfalles sont dans l’eau. Fin du bain numéro 2. Les farfalles croulent sous un tas de fromage râpé et un sourire en ketchup.  Plus de farfalles. On enchaîne avec un combo Babybel / compote / biscuit. Ah si en fait… farfalle sous chaussure. Brossage de dents. Farfalle sur tapis. Histoire numéro 1. Relais de superWOMBpa. Histoire numéro 2. Farfalle dans la poubelle. Histoire numéro 3. Et nous on mange quoi ? Histoire numéro 4. On n’a qu’à refaire des farfalle.

20h55.

SuperWOMBma gît sur le canapé, la langue pendante. Marathon is over.

Et dire qu’avant, on mettait une semaine à dépenser toute cette énergie. Maintenant, super héros que nous sommes, c’est en une heure le matin et deux heures le soir que nous faisons l’équivalent en sport d’un cours de water poney et en stress d’un G8.

Heureusement pour éviter le grain de sable qui ferait s’enrayer toute cette jolie machine, nous avons mis la main sur le graal : les 10 commandements d’une superWOMBma , à lire DEMAIN sur le WOMBLOG. Il faut qu’on se repose quand même…..

Voyagez zen

VOYAGEZZEN-1Du bleu turquoise, de jolies maisons de pêcheurs, la dolce vita… Vous les attendiez de pied ferme, et ça y est, demain vous vous envolez pour deux semaines de vacances sur une île grecque en famille. En famille oui, mais votre homme ne voyagera pas avec vous : un séminaire de dernière minute l’oblige à reporter son départ de 2 jours.

Difficile de changer les billets pris longtemps à l’avance. Allez, vous êtes une battante, vous prenez votre élan et voyagerez seule avec la marmaille… Seule entre votre Starsky, 2 ans et demi, en train d’apprendre la propreté et Hutch, 2 mois. Votre sœur toujours très cool mais pas très organisée vous répète que tout se passera très bien, mais vous craignez le pire pendant ces 4 heures de vol avec un changement à Athènes.

 

 

wombkit

L’anticipation étant la clé de la zen attitude, voici quelques conseils de WOMB pour préparer votre voyage et vous déplacer légère comme une plume le jour de l’embarquement. Prévoyez comme unique bagage un grand sac à dos de randonnée, que vous mettrez en soute au moment de l’enregistrement.

A l’intérieur, des tuniques légères en coton pour vous, quelques bodies, langes, et 4 paires de chaussures maximum pour vous 3 sans oublier maillots, affaires de toilette et vos bracelets fantaisie… Pour vous détendre, rappelez-vous qu’à l’aéroport vous serez prioritaire car accompagnée de vos petits, et qu’on vous déroulera le tapis rouge. En cabine vous n’aurez à la main que celle qui vous sauve, la poussette Yoyo de Baby Zen, votre sac à main (à l’intérieur duquel vous aurez rangé passeports et cartes d’embarquement dans une pochette transparente) et un sac de “secours” pour le voyage avec des affaires de rechange, un biberon, un Ipad plein de dessins animés, quelques couches, une bouteille d’eau (autorisée à bord quand vous voyagez avec un nourrisson), une tétine (pour l’altitude), des bonbons (pas trop) et un carnet de coloriage.

Vous n’aurez pas oublié le petit nécessaire de toilette  de Hutch (eau micellaire, lingettes, vaporisateur d’eau et petite brosse, le tout de moins de 100 millilitres). La poussette Yoyo de BabyZen, la plus légère et la plus compacte du marché, vous accompagnera jusqu’à l’embarquement, laissant l’équipage bouche bée quand vous la déplierez d’une main, tout en gérant la marmaille et le reste des affaires de l’autre… Vous êtes tous assis… L’équipage est sous le charme de vos enfants, de la merveilleuse maman cool que vous êtes, et de votre poussette qui s’est faufilée sans heurt jusqu’à votre place, et se tient sagement dans le casier au-dessus de votre tête. Vous êtes calme, les kids aussi…votre bébé dort, l’avion décolle. À vous les Cyclades et un voyage sans faute.

Soirée Mousse

SOIREEMOUSSE-1Définition du bain du WIKI – WOMB

Bain : nom commun signifiant le fait de se prélasser dans un très grand récipient appelé « baignoire», rempli d’eau chaude, d’une douce mousse parfumée, le tout accompagné de quelques bougies.

Alternative

… supplice quotidien infligé aux enfants de 0 à 6 ans,  dans ce même récipient rempli cette fois au tiers d’une eau tiède, de jouets en tout genre, le tout accompagné de jets d’eau sur les murs et le sol de la salle de bain et d’un lumbago pour les parents.

Vous connaissez ?

Vous savez ce moment où une petite voix intérieure vous dit « bon allez pas de bain ce soir, après tout il n’a pas fait chaud aujourd’hui… » Et l’autre petite voix lui répond « mauvais(e) (m)(p)ère que vous êtes, avec tout ce feutre sur les bras et les roulades dans le bac à sable tout propre du parc sous le périph, il faut vraiment y passer ce soir. »

Bon allez, on y va, on se remonte les manches, on met son tablier et c’est parti. Mais le problème est que Starsky et Hutch non plus ne sont pas fans et le tout fini généralement en 3ème guerre mondiale…

wombkit

Quelques astuces pour vous aider à transformer cette corvée en un moment agréable – voire sympathique :

  1. Prolongez l’été et ressortez brassards, bouées, masques et tubas. Youpi c’est comme à la piscine de mamie mais encore mieux parce que l’eau est plus chaude. On peut même se laver les cheveux à l’arrosoir, le pommeau de douche c’est ringard. Si vous n’avez pas d’idées, trouvez-en sur le site Jouets de bain.
  1. Inventez des jeux et des histoires : avec la mousse on se déguise, avec les bouteilles vides et les jouets on ouvre un restaurant et on prépare pour maman les plus jolies recettes.

Bon là le problème c’est qu’il faut maintenant les faire sortir du bain… Pour cela rendez-vous au point 5 ou encore, videz tout simplement la baignoire, c’est relativement efficace.

  1. Si vous en avez deux ou plus, rentabilisez les aînés qui adoreront savonner les petits, vous donner la serviette, choisir le pyjama, etc… Ça occupe tout le monde et on évite les bêtises dans le salon pendant ce temps.
  1. Jouez aux grands : ce soir on utilise le shampoing de papa et la brosse de maman car de temps en temps, on a le droit de jouer aux grands.
  1. En ultime recours…négociez. Et oui il n’y pas de honte à faire des deals type un bain = un dessert ou un lavage de cheveux = deux Kiris au dîner. On l’a tous fait et ce n’est pas pour autant que nos enfants finiront en maison de correction.

Et puis le jour où votre enfant s’enferme dans la salle de bain pour se faire tout beau et vider son sent-bon, c’est gagné, il ou elle est amoureux(se) et voudra toujours être au top pour l’être aimé. Mission accomplie, fin du calvaire.

Saturday night fever

SATURDAYNIGHT-1Samedi soir, 18h30, votre enfant de 6 mois hurle à la mort — ses dents le travaillent — il a été grognon toute la journée.

Chaud d’enchaîner sortie de crèche et d’école depuis que vous avez repris le travail.

Mais ce soir vous vous sentez légère car un petit dîner en lover vous attend dans le meilleur japonais de Paris.

Ce festin viendra réparer vos nuits blanches et vos rendez-vous amoureux manqués…depuis votre accouchement, vous comptez vos sorties sur les doigts d’une seule main.

Votre téléphone vibre. Un SMS… Vous vous ruez dessus en pensant à votre cher et tendre. Pas du tout.

 

Votre unique et fidèle baby-sitter se décommande à la dernière minute.

Un prétexte  bidon.

Vous hurlez intérieurement, plus fort que votre bébé.

Evidemment vos parents, nièce, cousine, meilleure amie sont aux abonnés absents.

L’enfant sur un bras, le téléphone dans l’autre main, vous postez des SOS sur les réseaux sociaux, envoyez frénétiquement des SMS à vos copines, mais aucune bouée de sauvetage à l’horizon…

Impossible d’annuler votre dîner, de le troquer contre un plateau de sushis et un film à l’eau de rose…votre couple n’en sortirait pas indemne.

Ouvrez vos chakras, respirez.

wombkit

Pour éviter ce genre de catastrophe ayez toujours sous la main une liste de 10 baby-sitters qui vivent dans votre quartier.

– Pour les trouver : rien de mieux que le bouche-à-oreille. Parlez avec vos voisins. Ils connaissent certainement une personne de confiance. Laissez  éventuellement un message à la boulangerie, à la bibliothèque, à la crèche avec vos coordonnées.

– Faites passer des petits entretiens aux candidat(e)s avant de vous décider…

– Certaines pages sécurisées existent aussi sur Facebook. Faites-vous parrainer, c’est  souvent gratuit.

– Enfin la conciergerie WOMB peut vous trouver en quelques minutes celui où celle qui vous sauvera votre soirée*

Amusez-vous bien!!!

*Service SOS nounou: réservé aux abonnés à la conciergerie, toutes les infos ici

« Jusqu’ici tout va bien… »

JUSQUICI-1JOUR 1. Jusqu’ici tout va bien.

Il est là, il a un prénom. Ce sera Hutch. Tout beau tout rond dans son lit de maternité, dans les jolis vêtements que vous lui avez choisis. Il dort. Jusqu’ici tout va bien. So far so good.

Cela vous démange de pavaner dans les couloirs poussant fièrement votre berceau à roulettes et de regarder les autres en disant « Numéro 2. Facile, Piece of Cake les copines. Il fait même ses nuits. Certes de 10 h à 17h. Mais techniquement il fait ses nuits. »

Jour 1. Jusqu’ici tout va bien.

 

 

JOUR 4. Home sweet Home

Vous aviez hâte de quitter les plateaux repas et les allées et venues incessantes dans votre chambre de 3 m2. Hâte de retrouver Starsky, le numéro 1, pour lui faire rencontrer son petit frère. Hâte de manger à nouveau des sushis en regardant un bon film avec votre homme. Le tout après un bon bain chaud bien mérité et votre nouvelle tenue toute mignonne taille 38.

Jour 4 c’est chose faite, vous voilà de retour.

Home sweet home.

Jour 4 + 3h. C’est quoi ce vol ?

Niet les sushi…Quand vous pensez à votre déjeuner vers 17h ou à votre dîner vers 23h45, plus personne ne livre…Vous vous rabattez sur la dernière boîte de conserve trouvée au fond de votre placard. Même pas… impossible de remettre la main sur l’ouvre boîte. Ça sera un bol de céréales de Starsky ou bien les gâteaux de la grande tante.

Niet le bon film avec votre homme, puisque désormais avec Starsky et Hutch à gérer, c’est un chacun, pas de jaloux. Vous vous croisez éventuellement 5 min à 1h du mat quand il faut nourrir Hutch. Passage de relais, transmission des infos clés, heure du rot / check, heure de la dernière couche pleine / check. Désormais vous utilisez le mot « selle » et vous développez tout un champ lexical pour les décrire à votre conjoint, à votre médecin, et même à vos amis…

Il s’endort enfin… Vous vous réveillez après avoir tenté de reprendre des forces pour tenir la nuit après avoir fait dîner, couché, lavé les dents, lu des histoires, 157 précisément à Starsky.

Parlons en de Starsky…Devenu Devil Starsky, capable de vous faire comprendre par divers moyens  qu’il faut lui prêter attention et que si Hutch pouvait retourner dans votre ventre ça ne serait pas plus mal. Régression, caprices, tout y passe…

Le bain chaud est quant à lui un lointain souvenir de votre grossesse, vous regrettez presque les contractions qui ne passaient justement que dans un bon bain avec un bon film…

Je ne reviendrai pas sur la nouvelle tenue taille 38. Car même si vous faites partie de ces femmes qui réussissent à remettre leurs vêtements une semaine après l’accouchement, jetez un œil sur votre épaule gauche, il y reste sûrement la trace d dernier repas de Hutch.

Justice est faite.

Et puis il y a ceux qui « passent 5 min »  pour vous rendre visite, restent 1h30 chez vous et puis tant qu’on y est s’invitent à déjeuner…Ou encore les heures passées à essayer de faire marcher le décodeur à bébé pour savoir s’il pleure parce qu’il a faim / mal au ventre / déteste la couleur de votre t-shirt ou le parfum de Mamie.

wombkit

Arrêtons donc ici de nous faire du mal. Le retour à la maison est définitivement un sacré challenge pour la superWOMBma que vous êtes. Mais même pas peur, on y va, on fonce et on vous propose 5 idées que vous n’aurez pas lues ailleurs pour que tout se passe au mieux.

  1. Sortez !  Pour vous aérer la tête, avoir l’impression d’avoir une vie normale, balader Hutch dans sa nouvelle poussette, compter les « oh bah il est pas bien vieux celui là » et faire se défouler Starsky au parc ou au manège.
  2. Fixer vos règles. Marre du défilé à la maison ? Proposez à ceux que vous ne voulez pas recevoir chez vous de prendre un café ou un coca dans un endroit que vous aimez bien. Vous maitriserez totalement le timing prétextant devoir rentrer donner un biberon ou changer une couche.  Limitez le nombre de visites à 1 par jour et faites des tirs groupés (goûters avec les oncles et tantes)
  3. Négociez 1h par jour ou 30 min au début avec votre homme pour être seule. Pour prendre un bain, aller faire une course, recharger rapidement les batteries et ne plus être « in charge »
  4. Prenez soin de vous pour vous kiffer dans le miroir. Il est donc formellement interdit de rester en pyjama toute la journée ou de ne pas se coiffer. Vous n’avez même plus l’excuse du ventre pour ne plus vous faire les ongles de pieds.
  5. Allez sur les forums. Oui oui oui allez-y. Pour vous rendre compte que niveau hystérie vous avez encore du boulot et que vous êtes super forte, super sous contrôle par rapport à Bibouchou67 et RosindaMlechokola.

Et encore

–       couverture miracle pour endormir Hutch

–       Nid d’ange

–       Huile de massage maman-bébé

Etc… ah oui INDISPENSABLE: la conciergerie WOMB pour tous les services qui facilitent la vie des parents.