Monthly Archives: January 2016

Le yoga pour tous

YOGA-3

Vous êtes fan de yoga ? Les postures de la chaise, de la cigogne, du chien tête en bas ou du sphinx n’ont plus de secret pour vous ? Initiez votre enfant à cette discipline si bienfaisante pour le corps et l’esprit. Si votre petit chou a besoin d’apprendre à se concentrer, s’il a tendance à être vite agité ou s’il a tout simplement besoin de se défouler, le Mini Yoga est fait pour lui !

Womb propose de nombreux cours de yoga pour les kids, grands et moins grands, à partir de 4 ans. Au premier étage de notre boutique, dans un espace calme et chaleureux dédié à nos ateliers, votre enfant pourra assister à l’un de nos cours de Mini Yoga. Ce cours collectif sera avant tout un moment de détente et de convivialité afin de ne pas brusquer votre bambin ! Durant 45 minutes, un professeur apprendra à votre enfant les bases du yoga. De façon ludique, ce dernier alternera postures dynamiques, postures apaisantes, jeux et temps calmes… et son imaginaire sera mis à contribution. Plutôt rigolo !

Au sortir de cette leçon, votre enfant se sentira fort détendu, plus fort et son estime de lui sera boostée ! Il en aura appris un peu plus sur son corps, son équilibre et sa respiration. Il aura également appris à canaliser son énergie. Que des avantages ! Et puis ça change un peu des cours de judo ou de danse, non ?

Afin que votre enfant profite pleinement de ce moment, prévoyez une tenue souple. Une paire de leggings ou un jogging avec un tee-shirt ample mais pas trop…  ne soit pas géré dans ses mouvements.

4 à 6 ans : cours le mardi de 17 h 00 à 17 h 45 et le samedi de 10 h 30 à 11 h 45

6 à 12 ans : cours le mardi de 17 h 45 à 18 h 30

7 à 12 ans :  cours le samedi de 11 h 15 à 12 h 00

Pour assister à un cours, c’est très simple. Il suffit de réserver en ligne ici. Pour plus de renseignements, vous pouvez nous contacter par téléphone au 01 42 36 06 77 ou par mail à l’adresse suivante : ateliers@wombconcept.com. L’adresse ? C’est la notre ! 93 rue Réaumur, à l’angle de la rue d’Aboukir, dans le 2ème arrondissement. Au métro Sentier.

Le kit de survie pour voyager zen en voiture

VOITURE

Un voyage familial en voiture se profile à l’horizon ? Rien que d’y penser, la sueur perle déjà sur votre front… aïe, aïe, aïe ! Vous stressez parce que votre grand va vous demander 687 fois « Quand est-ce qu’on arrive ? » et que votre petite va rendre son petit-déjeuner sur son siège-auto… Pas de panique. Avec ces quelques astuces (que vous connaissez peut-être pour certaines), le voyage semblera moins long…

1. Prévoir des en-cas

En voiture, les enfant adorent grignoter. Un peu comme au cinéma. C’est jour de fête. Oubliez tout de suite le côté healthy de la chose et misez sur la nourriture kids friendly. La nourriture kids friendly, c’est quoi au juste ? Des trucs sympas que les kids n’ont pas forcément le droit de manger les autres jours et qui du coup, détournent leur attention des 6 heures de route qu’il reste à faire. En clair : emportez avec vous bonbons, chips et autres réjouissances interdites mais si réconfortantes… Il n’est pas nécessaire que ce soit l’orgie, bien évidemment. Prenez juste ce qu’il faut pour passer le temps entre deux repas.

2. Penser au sac à vomi

Parce qu’il faut bien en parler… parlons-en. Le vomi de voiture. Celui qui arrive au tournant de trop, droit sur le siège, et qui vous donne envie de pleurer (et envie de vomir à votre tour). Pour contrer à coup sûr le vomi de voiture, investissez dans des sacs de congélation. Ces derniers s’achètent par rouleau dans n’importe quel supermarché. Le sac de congélation, c’est pratique, efficace, pas cher… et ça se dégaine en un quart de seconde quand votre enfant commence à devenir vert… histoire de sauver ses vêtements et les sièges de la voiture.

3. Emporter un livre audio

C’est un peu comme une playlist mais en mieux car au 15ème passage de Papaoutai, en général, on sature un tout petit peu quand même. Le livre audio est idéal pour un long voyage car il raconte, à votre place, une longue histoire captivante à vos enfants. Ces derniers passent un bon moment et vous aussi. Vous pouvez vous reposer ou conduire dans le calme… et surtout sans Stromae ! Le best of du livre audio pour les kids reste, selon nous, La sorcière de la rue Mouffetard de Pierre Gripari. Pour être honnête, on écoute ces histoires avec autant de plaisir que nos enfants.

4. Ne pas oublier l’oreiller

Mais oui ! Un oreiller ! Ou deux, si vous avez deux enfants. Ça semble superflu et pourtant, ça ne l’est pas du tout. Parce qu’à un moment ou à un autre, vos enfants vont s’assoupir (bonne nouvelle) et auront envie de dormir. Et sans oreiller dans une voiture, on dort nettement moins bien et moins longtemps. Lorsqu’on se réveille on a mal au cou et ce n’est pas chouette. Avec des oreillers, vos petits passagers pourront se caler la tête et passer un moment agréable dans les bras de Morphée.

5. Prévoir un change

Un tee-shirt, un pantalon, un pull, un slip et des chaussettes de rechange en cas de problème… ça peut rendre service. Parce que vous n’avez pas eu le temps de dégainer le sac à congélation avant le vomi, parce que vos enfants n’ont pas réussi à se retenir jusqu’à la prochaine pause-pipi, parce la mayonnaise du sandwich a préféré finir sur le pull plutôt que dans leur estomac, parce qu’ils ont bu à la bouteille juste au moment où vous avez pilé pour vous garer… pour toutes ces bonnes raisons (et tant d’autres encore), un change de vêtements est toujours le bienvenu en voiture. Et en voiture, ça veut dire à vos pieds dans un petit sac, facile d’accès, et pas dans le coffre tout au fond de la valise…

 

 

5 applis pour les plus grands

PipiPop

Notre sélection d’applis pour les petits vous a enchanté ? Voilà notre sélection pour les grandes soeurs et les grands frères. Une sélection si chouette que vous aurez presque envie de tapoter sur la tablette vous aussi… hein ?

PlayART

PlayArt

Avoir le talent de Van Gogh ou de Klimt là, tout de suite, maintenant ? C’est possible… et ce n’est pas une blague ! Avec Play Art, votre enfant va pouvoir découvrir l’univers de 8 peintres célèbres  d’une façon très grisante : en empruntant leur pinceaux ! Votre enfant choisit l’artiste qui l’inspire et se lance sans complexes ! Il compose, décompose, recompose des oeuvres d’art célèbres… pour en faire des oeuvres d’art bien à lui ! Il fallait y penser !

Pili Pop English

PipiPop

Vous avez bien essayé de mettre les Disney préférés de votre enfant en VO… sans succès. ce dernier vous a demandé s’il n’y avait pas un problème avec le DVD. Vous avez ensuite tenté les cours d’anglais, il n’a pas voulu y retourner. Dommage ! Vous auriez tellement voulu le familiariser avec l’anglais. Avec Pili Pop, votre voeu est exaucé. Votre enfant apprend l’anglais sans même s’en rendre compte. Si c’est pas merveilleux, ça ! Tout en jouant, il écoute et répète un grand nombre de mots dans la langue de Shakespeare et avec un bon accent, s’il vous plaît !

Pettson’s Inventions

Invention

Attention ! Inventions loufoques en pagaille ! Dans cette appli très réussie, votre enfant doit faire preuve de logique et d’imagination afin d’aider Pettson à faire fonctionner ses inventions. A l’aide de roues, de cordes, de planches, de récipients et d’une multitude d’objets, il construit un mécanisme puis le met en route… est-ce que cela va marcher ? Votre enfant observe, réfléchit, puis recommence jusqu’à ce qu’il ait trouvé la solution. Bingo ! Voilà une appli pleine d’intelligence.

Leo’s Fortune

Leo

Rien que pour le graphisme et le son, ce jeu vaut le détour. L’univers de Leo’s Fortune est digne d’un film de Tim Burton ! Leo, une boule de poils verte à moustache (si, si), est le héros de cet éblouissant jeu de plates-forme. Sa fortune lui a été dérobée par un vilain méchant et il s’est mis en tête de la récupérer. En suivant les pièces d’or, Leo s’aventure dans de dangereux paysages… Parviendra-t-il à retrouver le voleur ? Cela dépend de votre enfant. On ne serait pas surpris de vous voir jouer également à Leo’s Fortune le soir, une fois votre enfant couché… tant ce jeu est captivant !

Clumsy Ninja

Ninnja

Comme son nom le suggère, Clumsy Ninja est un apprenti ninja un peu gauche et qui a encore tout à apprendre. Heureusement pour lui, il va faire la connaissance de votre enfant ! Du bout du doigt, ce dernier va contrôler ses mouvements et ainsi pouvoir le guider dans son apprentissage ! A force de s’entraîner, Clumsy Ninja va s’améliorer, s’améliorer encore… et devenir de plus en plus agile. Devant les progrès de son élève, votre enfant ne pourra qu’être qu’impressionné !

5 Applis pour les petits

Les petits aiment bien tapoter sur notre tablette, c’est un fait. A les voir comme ça, l’index pointé sur la chose, ils semblent même être plus habiles que nous. Pour récompenser leur talent de petit geeks, on peut bien leur accorder un petit quart d’heure de fun numérique de temps en temps… Afin que l’expérience ait un sens et se passe bien, voilà quelques applications sympathiques et ludiques…

Sound Box

Soundbox

Si notre petit ne devait jouer qu’à une seule appli sur la tablette ce serait sans aucun doute celle-ci. Sound Box est tout simplement fascinante… et surtout très intuitive. Il suffit de choisir un type de son en touchant un dessin (piano, chien, ferme, xylophone, etc) puis le jeu commence. Une balle de couleur apparaît sur un fond blanc. On comprend très vite qu’on peut la déplacer avec le doigt et, ô magie, lorsqu’elle touche les bord de la tablette… elle émet un son ! En touchant l’écran, on crée de nouvelles balles de couleur qui émettent toutes des sons ! Follement amusant ! Notre petit ne résistera pas longtemps…

Pepi Bath

PepiBath

Lave-toi les mains, brosse-toi les dents, n’oublie pas de tirer la chasse… dans la vraie vie, on doit répéter ces phrases des milliers de fois avant que notre enfant daigne s’acquitter de ces taches du quotidien . Quand il joue à Pepi Bath, c’est l’inverse ! C’est un vrai champion ! Pour apprendre les gestes d’hygiène de façon ludique, cette appli est parfaite. Brossage des dents, lavage des mains, moment du bain, shampooing, pause-pipi ou encore lavage des vêtements en machine… tous ces gestes du quotidien deviennent subitement amusants !

Petites choses

PetitesChoses

C’est l’une des applis les plus poétiques que l’on ait vu depuis longtemps. Des graphismes fins à la musique envoutante, tout est délicatesse dans ce jeu où notre enfant a pour mission de délivrer un petit oiseau ! Et pour délivrer l’adorable animal, il lui faut des clefs. Clefs qui se gagnent en réglant des antennes sur le toits d’un immeuble ou en faisant tomber la pluie, en rafistolant un bouquet de fleurs fanées, en réparant les touches d’un piano ou même en transformant les klaxons d’un embouteillage en jolie musique…

Hair Salon 2

HairSalon

Dans ce salon de coiffure, on coupe, on colore, on coiffe, on frise, on défrise, on lave, on sèche… et on prend une photo de son modèle. Et si celui-ci n’est pas satisfait de la prestation… on recommence ! Avec six clients au choix, notre enfant pourra laisser libre cours à son imagination et  s’entraîner… avant de nous transformer en tête à coiffer !

Albert

Albert

Sacré Albert ! Grâce à lui, notre enfant n’a pas le temps de s’ennuyer ! L’appli propose des mini-jeux aussi drôles que ludiques ! Pour rendre Albert heureux, notre enfant devra ranger les chaussettes par paires ou attraper des gouttes d’eau pour arroser les plantes. Il devra éteindre des réveils le plus vite possible pour ne pas réveiller Albert qui dort ou guider un savon à travers un labyrinthe jusqu’à Albert qui est dans son bain, il lui faudra attraper des biscottes qui surgissent d’un grille-pain pour le petit-déjeuner… bref, il sera dé-bor-dé !

Mes 10 bonnes résolutions de maman (que je ne tiendrai pas)

photo

Je sais pas vous mais moi, à chaque nouvelle année, je suis pleine de bonne volonté. J’ai envie d’être meilleure et je me lance des défis. Ou plutôt je prends des résolutions. Des résolutions du genre oser m’affirmer, être plus organisée, prendre du temps pour moi, etc. Cette année, mes résolutions concernent les enfants. Voui voui. Car cette année, tadaaaaa, je vais devenir une mère exemplaire ! Vous savez, une mère géniale qui fait tout bien (et qui énerve les autres mamans au passage).

1. Coucher les enfants à 20 h tous les soirs

Pipi-dents-histoire-bisous inclus, bien entendu. Sinon n’est pas drôle. Le marathon du soir perd de son intérêt. Cette année, du 1er janvier au 31 décembre, même les samedis, les dimanches et les jours fériés (et même si Papi et Mamie sont venus dîner), mes enfants se coucheront tôt. Ils se coucheront tôt pour dormir plus. Parce que même s’ils n’ont pas l’air au courant, c’est leur rythme biologique !

2. Cuisiner plus équilibré

Le coup du jambon-coquillettes, c’est chouette. Une fois dans la semaine, oui. Deux fois, c’est pratique (c’est parce qu’on est dans le rush). Trois fois ou plus, c’est douteux. De leur côté, les enfants sont ravis. Mais au niveau de ma conscience de mère exemplaire, c’est parfaitement nul. Si 2015 a vu passer un nombre considérable de jambon-coquillettes sur ma table, 2016 sera l’année de la cuisine ! Ce sera Mimi Thorisson tous les soirs. Avec des soufflés aux artichauts, des noix de Saint-Jacques aux endives braisées, des flognardes aux poires… non mais !

3. Ne pas m’énerver pour un rien

Quand ça fait fait 485 fois que je demande aux enfants de venir prendre leur bain, forcément qu’à la 486ème, je suis moins diplomate. Le « C’est l’heure du baiiiiiin, les amours ! » devient un « Si à trois vous n’êtes pas lavés, séchés et en pyjama, je dis au Père-Noël de rayer définitivement notre adresse de son agenda ! ». Pas très sympa, c’est sûr. Cette année, fini l’énervement. Je serai  une maman zen. Une mère dont la voix, telle un bruissement de feuilles, ne dépassera jamais les 10 décibels. Même quand la petite se la jouera Picasso sur les rideaux de sa chambre et que le grand épluchera ses pistaches sur le canapé, je resterai impassible comme une moaï.

4. Arrêter de compter jusqu’à 3

Parce qu’à force, les enfants vont vraiment finir par se demander si je sais compter au delà. « A trois, si vous n’avez pas mis votre bonnet, je ne vous emmène pas faire les courses ! Un… deeeeeeux… deux et quart, deux et demiiiii… trois moins le quart… ». Plus je traîne, plus je perds ma crédibilité. Pathétique. Surtout quand à trois, ils n’ont pas mis leur bonnet et que je les emmène quand même faire les courses (parce qu’en fait, j’ai pas le choix, personne ne va me les garder). Cette année, je ne ferai plus de chantage en comptant jusqu’à trois. Je ferai du chantage, tout court.

5. Faire des sorties culturelles toute les semaines

C’est chouette Les minions au cinéma. Mais c’est pas vraiment hyper culturel, il faut l’admettre. Cette année, c’est promis, je stimulerai les enfants intellectuellement. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige ! Ils courront les musées, participeront à des ateliers, regarderont des films des années 70, écouteront de la musique classique au petit-déjeuner… ah la la ! Ils seront tellement cultivés que pour souffler un peu, je pourrai leur remettre Les minions justement…

6. Essayer de comprendre les Pokemon une bonne fois pour toutes

En 2016, qu’on se le dise, je percerai le mystère des Pokémon ! J’arriverai à comprendre les explications de mes enfants concernant le fonctionnement de ce jeu de cartes quasi-mystique. Tout sera limpide. Mais oui ! Ce sera une révélation. Parce qu’entre nous : qui a REELLEMENT compris les règles du jeu ? Desséliande, Carchacrok, Grivali, Marcacrin, Sklénox, Pharamp… Tous ces noms ne m’évoqueront désormais quelque chose… oui mais quoi ?

7. Leur acheter un chien

Ou plutôt un chat. Bon ok, un lapin. Ou une tortue. Mieux ! Un poisson rouge ! Chaque année, c’est la même histoire. Dès que les enfants regardent Volt ou Les 101 dalmatiens, ils réclament un toutou. C’est vrai qu’un animal de compagnie c’est épanouissant. Ça permet aux bambins de se sentir connectés avec la nature… et nous avec les poils laissés sur le canapé ! Tant pis ! Cette année, je me lance : j’achète un adorable toutou. En peluche ?

8. Ne plus leur mentir

Affirmer qu’il est vraiment très tard, qu’il est déjà 21 h 00 alors que l’horloge indique 20 h 10 mais que mes enfants ne savent pas lire l’heure… juste parce que je veux accélérer le couchage pour voir une émission ? C’est moche de ma part. Jurer sur l’honneur qu’il n’y a pas de profiteroles au chocolat au menu alors que c’est écrit en énorme à la page des desserts ? Juste parce que je sais que mes enfants vont se mettre du chocolat partout ? C’est moche également. Cette année, je cesserai les petits mensonges du quotidien. J’expliquerai simplement les choses à mes enfants et ils comprendront. Oui, oui.

9. Arrêter de prendre la tablette comme nounou

C’est honteux, je sais. Mais c’est tellement pratique. Dix minutes de tablette pour pouvoir téléphoner tranquille à mon boss. De loin, ça ressemble à une démission parentale (de près aussi, du reste) mais QUI n’a jamais usé de ce stratagème numérique pour avoir 4 secondes de liberté ? Un peu de tablette dans le train ou pendant que l’on fini de préparer le diner… ok. En 2016, j’expliquerai tranquillement à mes enfants qu’il n’y a pas que la tablette dans la vie. Qu’il existe une multitude d’activités pour ne pas s’ennuyer. Et que l’ennui, d’ailleurs, c’est concept. C’est chouette. Ça laisse de la place à l’imagination…

10. Arriver présentable à l’école le matin

La mère parfaite ressemble à Gisèle Bündchen le matin au réveil. Elle débarque à l’école, sans courir, fraîche et maquillée. Elle sent bon, sa robe est repassée, ses cheveux volent au vent et elle salue tout le monde avec un sourire de Miss Météo… tandis que moi je déboule en Ugg et en survet, (voire en pyjama) avec la marque de l’oreiller sur la joue droite et en criant aux enfants de se dépêcher car on est encore en retaaaaard ! Cette année, c’est juré :  je mettrai le réveil à 6 h 00 du matin afin d’avoir le temps. Ainsi les enfants et moi arriverons-nous à l’école beaux comme des Beckham et souriant comme sur un catalogue de jouets. Je saluerai la directrice de l’école façon reine d’Angleterre, j’aiderai même les mamies à traverser la rue… ah oui ! Au moins jusqu’au vacances de février…