Monthly Archives: April 2016

Interview Instamum : Nathalène, du blog We Love Charli and Capucine

Certaines mamans ont le don de raconter leur bonheur familial avec simplicité et tendresse. Nous avons eu envie de partager avec vous nos plus belles ballades Instagram…

Nathalène est la jolie maman de de jolis enfants (Charli et Capucine) et elle raconte leur joli quotidien sur son blog : We love Charli and Capucine. Au fil des photos (magnifiques) on en conclut une chose : chez eux, c’est la bohème… la Boooooohème…. Entre des petits looks à tomber pour ses kids, une déco toujours en mouvement et des admirables créations home-made (charrette à glaces, petite tente, etc), cette super-maman ne fait rien comme tout le monde et on aime ça.

DSC_0956

Bonjour Nathalène, comment vas-tu ? Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Nous avions repéré ton blog depuis un petit moment, nous sommes donc très heureux de pouvoir te consacrer cette interview. Tu as l’air de souvent prendre tes enfants sous le bras et partir découvrir de nouveaux endroits. Comme gères-tu les voyages avec deux enfants ? Est-ce « sportif » ou cela se fait-il plutôt naturellement ?

Je dirais un peu des deux. Dernièrement, nous sommes partis à Bordeaux tous les quatre sans poussette. Tous les deux marchent plutôt bien, sinon nous les portons dans les bras. Cela s’est vraiment bien passé. Nous ne visitons pas de la même façon, nous profitons des parcs, nous choisissons des restos kid’s friendly avec des espaces de jeux pour qu’ils se détendent. Nous aimons beaucoup piquer-niquer à la campagne ou partir une journée à la mer. Rare sont les journées où nous restons à l’appart. On adore aussi chiner le dimanche matin, et de plus en plus les enfants prennent goût à cette sortie hebdomadaire.

DSC_8717Charli et Capucine ont l’air de s’entendre à merveille. Quel genre de personnalité ont-il chacun ? Peux-tu nous parler un peu de leur relation frère-soeur ?

Ils s’entendent très bien c’est vrai, mais cela dépend des moments. Il y a aussi des disputes, et des colères mais on essaie de leur apprendre à gérer leurs conflits en se parlant (mais c’est pas toujours évident !) Ils ont tous les deux du caractère, ils ne se laissent pas faire et savent très bien ce qu’ils veulent. Mais ils sont tous les deux rieurs, font la course dans l’appart, joue à cache-cache et aime faire « la bagarre-câlin » plus que tout !

Tu as fait ce mois-ci un très émouvant post sur les pleurs des bébés et sur l’endormissement. Tu as raconté ton expérience personnelle avec ton grand Charli et nous l’avons trouvé très décomplexante. Peux-tu nous en dire quelques mots ici ?DSC_0692

Cela m’a fait du bien de partager cette expérience et surtout de lire les commentaires des Mamans qui ont vécu la même chose. Le lendemain de sa naissance, il a du partir en Néonat deux jours et une nuit. Nous avons eu très peur, nous ne pouvions pas le prendre dans nos bras pour des raisons médicales et c’était très dur. Quand nous l’avons récupéré, il pleurait dès qu’on le posait. Il avait besoin d’être dans nos bras, entouré, surtout la nuit. Une auxiliaire m’a alors dit de dormir avec lui pour le rassurer. Cela m’a rassuré et lui aussi, deux minutes plus tard il dormait. Aujourd’hui il a quatre ans et demi et depuis seulement quelques semaines, il arrive à s’endormir seul. Il était enfin prêt. Nous ne l’avons jamais laissé pleurer, il avait besoin de nous. De toute manière je ne « pouvais » pas le laisser pleurer. J’ai écouté mon cœur de maman et c’est bien le plus important pour moi. Il faut savoir ce faire confiance, on connaît notre bébé mieux que personne.DSC_4568

Tu es un peu la reine du DIY, nul ne l’ignore. Tu partages ton savoir-faire sur ton blog et vends même tes créations en ligne. As-tu toujours eu ce talent ou l’envie de créer est-elle venue en ayant des enfants ? Quel est ton « tube » ?

Je crois qu’elle est venue avec l’arrivée des enfants. J’aime créer, réfléchir à des petits choses pour améliorer notre quotidien, j’aime la déco. Souvent j’essaie de faire avec eux. Et ils adorent ça, peindre, bricoler, sortir la laine, découper etc… Je fais aussi des petites créations en bois, surtout des broches que je vends maintenant sur mon vide-dressing, seulement sur Instagram : Welovecharlifaitdelaplace. Je partage aussi mes DIY dans la newsletter de la nouvelle box Montessori NoMilkToday. Une méthode d’apprentissage que j’affectionne beaucoup, que j’ai connu grâce à mon métier (je suis éducatrice de jeunes enfants en crèche).DSC_8549

Charlie et Capucine sont toujours habillés avec goût. Comment choisis-tu leurs vêtements ? Sont-ils neufs ou vintage ? Quels conseils donnerais-tu aux parents qui voudraient de jolis looks pour leur enfants ?

J’adore la mode enfantine, j’aime découvrir des petites créatrices, dernièrement j’ai découvert « Petite étincelle », j’ai craqué pour la petite veste rose pâle avec des petites touches de paillettes. J’aime beaucoup les marques Bobo Choses, My Moumout, Poudre Organic, Louise Misha, Arsène et les Pipelettes, Louis Louise. Je n’achète quasiment plus dans les grandes enseignes sauf peut-être les basics pour les assortir à des pièces plus originales. Je n’achète pas beaucoup de vêtements, je préfère acheter UNE belle pièce. Je chine des habits dans les quartiers chics de Paris et je découvre des petites merveilles, des robes Bonton à 2 euros par exemple ! Et je fais souvent les Dépôt/vente parisiens.DSC_9968

Merci !

Pour suivre en direct les aventures de We Love Charli and Capucine, c’est :

Par ici, sur le blog

Ou par là, sur Instagram

Crédits photo : We Love Charli and Capucine

Ambiance tropicale chez Womb !

Parce que nous avons fortement envie que les (vrais) beaux jours arrivent et pour de bon, nous avons choisi pour vos wombinets chéris des petits cadeaux en mode « tropical ». Peut-être que ça fera venir le soleil, qui sait ? Dans cette sélection, il y a évidemment du palmier (sinon ce n’est pas drôle), de l’ananas et du flamant rose… bref, de l’été !

Assiette Ananas de Bobo ChosesPrix : 12 euros

assiette-ananas

Cette adorable assiette en mélamine peut bien évidemment contenir autre chose qu’un ananas. A vous de voir ce qui ferait plaisir à votre enfant pour le dîner…

 

Chaise Little Suzie de Les GambettesPrix : 129 euros

palmpro

Parce qu’il faut bien que votre enfant fasse une pause de temps en temps, voilà pour lui la plus chic des chaises. Il s’installe dessus quelques instants (pas trop longtemps non plus) et hop, ça repart !

Guirlande lumineuse Flamants Roses de Kitsch KitchenPrix : 21,95 euros

guirlande-lumineuse-flamants-roses

Comme ce serait magique de s’endormir en comptant les flamants roses à la place des moutons. Cette guirlande rigolote et pratique va tout de suite vous mettre dans l’ambiance…

Veste Sweat Imprimé Ilouna de Arsène et les pipelettesPrix : 60 euros

E16BS01_palmtrees_bb_HD

Même s’il fait chaud sous les tropiques, il est plus sage d’emporter avec soi une petite veste au cas où le vent se lèverait…

Toucan Charlie de Scalae Prix : 60 euros

toucan bis

 

Aucune raison de ne pas craquer pour cet oiseau de compagnie vu qu’il est en tissu et ne demandera aucun soin particulier. Il suffit juste de l’admirer… et de l’aimer.

Horloge de bois Ananas de Funambulus – Prix : 68 euros

horloge-ananas-WEB-carre

Grace à cette ravissante horloge, votre enfant sera sur de ne pas louper l’heure du goûter ! Si c’est pas chouette, ça !

Culotte de bain Tropical de Soft Gallery Prix : 33,50 euros

culotte-de-bain-tropical-rose

Ce n’est pas parce que l’on porte encore des couches que l’on a pas le droit à son petit maillot chic pour aller à la plage ou à la piscine…

Lampe Ananas de Goodnight Light  Prix : 89,90 eurospinacolada_emerald_whiteback©

ananas

Les ananas, ça se sert à table… mais ça peut aussi servir de lampe. La preuve avec celui-ci dont votre enfant ne pourra plus se passer…

Papier peint Côme Jungle de Les GambettesPrix : 70 euros

papier-peint-come-jungle

Avec des murs façon jungle, votre enfant s’inventera à coup sur de merveilleuses histoires le soir avant de s’endormir…

Peluche Crocodile de Policosmos Prix : 14 euros

jouet-crocodile

Voilà un crocodile complètement inoffensif que votre enfant pourra cajoler et emmener partout avec lui…

 

Green Week chez Womb : c’est parti ! One, two… green !

 12948615_10208867015174746_1109344352_o

Hier a eu lieu le lancement de la semaine green, la Green Week, chez Womb.  Youpi ! Du green, il y en avait et c’était bien chouette. Un peu partout dans l’espace boutique et au premier étage, où les marques Greentom, Yumi et Choufleur étaient venues nous rendre visite en personne. Et cerise sur le gâteau (bio), les petits bouts ont pu s’éclater avec deux ateliers créatifs hyper écolos.

Le premier atelier consistait à découvrir le vent en fabriquant son propre moulin à vent. C’était très joli et (contre toute attente) pas difficile du tout ! Les parents ont franchement eu très envie de frabriquer le leur eux aussi… ben oui, y’a pas de raison !

12952764_10208867015534755_1632070115_oLe second atelier consistait à fabriquer soi-même son légume en crochet, avec la marque Myum. Oui, vous avez bien lu : un légume en crochet. Donc évidemment, pas un légume qui se mange mais un légume qui se cajole et que l’on peut glisser sous ses draps le soir pour s’endormir. On a eu un gros coup de coeur pour le bien mignon petit radis.

Pendant que les petits s’affairaient autour de la table, les parents ont donc pu découvrir l’incroyable et magnifique poussette Greentom, la première poussette recyclée et recyclable (et donc durable) pour les familles écolos qui ont à la fois envie de confort, de style et de green attitude.12959447_10208867014494729_963029176_o

La marque Choufleur nous a présenté en direct son concept de  « Petit Traiteur » : des petits plats préparés chez eux et livrés chez nous pour bébé. Inutile de dire que les plats de la marque Choufleur sont 100 % bio, de saison et faits comme à a maison. On a goûté… et on a approuvé ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site : www.choufleur-paris.com

On a pu siroter les incroyables jus de la marque Yumi, des jus de légumes parce que dans la vie, y’a pas que les jus de fruits ! Et toc ! Les jus Yumi sont composés de 70 % de légumes. Les 30 % restants sont composés de fruits, de délicieuses herbes aromatiques et de racines aux indiscutables vertus. Yumi a appelé ses jus les Green Bombs car ce sont de véritables concentrés d’énergie ! Pour commander en ligne ? C’est par ici : www.yumi.fr

La Green Week continue chez Womb, jusqu’à mercredi prochain, avec tous les jours de nouvelles marques green à découvrir (PlanToys, Biobu, Whole, etc)… et surtout, des cadeaux à gagner avec un nouveau concours par jour ! C’est comme ça que l’on met le green à l’honneur chez Womb ! Allez, Womb Goes Green !

Green Week du Mercredi 6 avril au Mercredi 13 avril 2016

93 rue Réaumur 75002 Paris

10 gestes écolos faciles à apprendre aux enfants

9_cocina

Vous rêvez de poser une petite pierre pour édifier un monde plus green et plus beau pour vos enfants ? Bonne nouvelle ! Vous pouvez commencer dès maintenant (si ce n’est pas déjà fait) et à la maison. Comment ? En adoptant un mode de vie plus « écolo compatible » et surtout, en initiant votre descendance. Si les gestes écolos ne sont pas toujours un réflexe pour nous, ils peuvent très rapidement le devenir pour nos enfants. Si petits et si motivés, ils apprennent les gestes qui sauvent la planète avec bien plus de facilité que nous. Alors autant commencer dès le berceau ou presque…

1. Eteindre l’eau pendant qu’on se lave les dents

On a souvent tendance à laisser l’eau couler durant le brossage alors que ça ne sert absolument à rien, on est tous d’accord là dessus. Si on considère que l’on se brosse les dents 3 minutes (comme c’est écrit sur le contrat), ça fait 3 minutes d’eau qui coule inutilement. On explique ça simplement à notre enfant et on lui laisse un petit verre sur le rebord du lavabo pour qu’il puisse se rincer la bouche avec. Impec.

2. Ne pas prendre de bain tous les jours

Notre enfant adore barboter dans le bain sous un mètre de jouets et de mousse, c’est un fait.  C’est même sa passion du soir. Sauf que le bain tous les jours, c’est pas vraiment écolo comme habitude. On peut expliquer à notre enfant que la rareté rend les choses encore meilleures. Explication : si on prend un bain tous les soirs, ça devient une routine. Si on ne le prend qu’une fois (allez, voire deux) par semaine, ça devient une fête ! On décide avec notre enfant que le bain, c’est le vendredi soir. Un peu comme un chouette rendez-vous. On lui permet d’y inviter tous les jouets waterproof qu’il désire, sans restriction aucune… et à lui la bataille navale !

greenweek3. Trier les poubelles

Nooooon ! Ça, c’est avec le papier ! Dans la poubelle jaune ! Et ça ? Ça se recycle ? On a oublié. Comment va-t-on bien pouvoir expliquer à notre enfant quelque chose que l’on n’a pas compris soi-même ?! Pas de panique. On va sur internet et on imprime un petit mémo qu’on affiche dans la cuisine au dessus de la poubelle. A ce propos, on investit dans une vraie jolie poubelle de tri sélectif. Ensuite, tout va très bien se passer. Ce sera comme un jeu. Notre enfant sera très fier de jeter le bon déchet dans la bonne poubelle. Bingo ! One point ! Il sera également très heureux de savoir que grâce à lui, la bouteille en plastique a pu être recyclée et devenir… un nouvel objet.

4. Ne pas gaspiller les feuilles quand on dessine

Quand il dessine, notre enfant est perfectionniste. Au premier coup de crayon qui le lui plaît pas (c’est bien souvent le premier coup de crayon tout court), il froisse sa feuille et recommence sur une autre. Puis une autre. Encore une autre. Quand il saura que c’est grâce aux arbres qu’il aime tant qu’il peut avoir de jolies feuilles pour ses oeuvres d’art, il commencera à faire plus attention. Quand il saura que les arbres sont plus heureux lorsqu’il dessine également sur le verso de la feuille, voire sur une feuille de récupération (vieux dossiers de papa ou maman), il sera heureux lui aussi.

5. Eteindre la lumière quand on sort d’une pièce

C’est un peu le geste de base. On arrive dans une pièce, on allume la lumière. On en sort, on l’éteint. Ça doit devenir un réflexe. Il n’y a pas vraiment d’explication à donner à notre enfant si ce n’est que les peluches de sa chambre s’en sortiront très bien sans lumière quand il n’est pas là.

6. Mettre un pull plutôt que de vouloir monter le chauffage quand on a froid

Glagla ? On a un peu froid et notre enfant aussi ? C’est normal, vu la saison. Plutôt que de monter le chauffage, ajoutons plutôt une couche. Mettons un pull, en clair. Notre enfant est le premier à faire valser sa veste lorsqu’il a chaud ? Apprenons-lui donc le geste inverse. J’ai chaud, j’enlève mon pull. J’ai froid, je me couvre. Un peu comme pour la lumière (et pour tous les autres gestes écolos d’ailleurs), ça doit devenir un réflexe.

7. Marcher au lieu de prendre les transports en commun

Mais si, c’est chouette de marcher ! Même si notre enfant n’a pas l’air très convaincu, on va faire en sorte qu’il change d’avis. Quitte à prendre sa trottinette. Ou son vélo. Ou son skate. (non, pas les trois) Parce qu’on ne prend pas le métro ou le bus pour 2 stations, sauf s’il pleut des cordes ou qu’on a les bras chargés de courses… ou que de vilains dragons ont volé nos chaussures… éventuellement.

8. Finir les restes du frigo

Notre enfant critique souvent les dîners de rêve qu’on lui prépare ? Pas de problème. On va jouer à un jeu avec lui  : concocter un dîner de chef avec les restes du frigo. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il va participer. Challenge ! Un gratin de purée et de brocolis avec du jambon ? Délicieux ! Une salade de pâtes aux haricots verts, concombres, quinoa et dés d’emmental ? Une merveille ! Ici, tout (ou presque) est permis ! Le but c’est de ne rien laisser dans le frigo… et dans l’assiette !

9. Donner ses jouets au lieu de les jeter

Notre enfant voudrait un nouveau jouet et ne sait pas s’il pourra attendre jusqu’à Noël ? Ça peut peut-être s’arranger à condition de faire un marché : son voeu sera exaucé s’il donne ses jouets oubliés à un plus petit que lui. Ces petites voitures auxquelles il n’a absolument pas touché depuis le printemps dernier ? Son cousin en rêve. On fait un sac avec les quelques jouets qu’il accepte de donner et pour le remercier, on lui achète ce jeu qu’il a repéré.

10. Ne rien jeter par terre dans la rue

On ne fait pas dans la rue ce que l’on imaginerait même pas faire chez soi. Notre enfant a compris qu’à la maison, on met à la poubelle ce dont on veut se débarrasser ? Il faut qu’il comprenne que c’est idem à l’extérieur. Même pour un tout petit chewing-gum. Que fait-on lorsqu’on en a marre de mâchouiller ? On se débarrasse de la chose, certes, mais pas n’importe où. On attend de trouver une poubelle sur la route et hop, on peut le jeter en toute tranquillité. En général, lorsqu’on dit à notre enfant que le chewing-gum met 5 ans à se dégrader, le message passe.