Tag Archives: papa

Interview de WOMBma, Alexia

Leblogdeplok

Vous connaissez le blog de Plok? Non? Il faut absolument découvrir Alexia et son blog! Habituée de WOMB (la photo, là, juste à gauche, elle a été prise pendant notre événement avec Photobox! si si!), nous adorons la recevoir avec Nina (15 mois), alias Plok, tellement chou, on craque! Alexia est une  jeune maman qui aime les imprimés animaux, donner son avis (produits, sorties, mode, restau…), manger et profiter en général! Elle vous emmène dans son monde, sans filtre avec honnêteté et humour.

On vous conseille de la suivre et pour mieux la connaître, attention c’est parti pour une interview 100% ♡ ! Enjoy!

WOMB : Une superWOMBma pour vous c’est:

Alexia : Savoir tout gérer à la fois : boulot, maison, enfant [et blog]…c’est pas facile tous les jours, alors il faut savoir prioriser pour garder le bon équilibre.

Un superWOMBpa pour vous c’est: Un papa qui met entre parenthèse sa vie professionnelle pour élever sa fille pendant que Maman reprend son boulot car on a aucune autre solution de garde dans l’immédiat (qui coûte pas un bras !). D’ailleurs si vous avez des pistes sur Montreuil, n’hésitez pas à me contacter #CestLaGalere #PasDePlaceEnCrèche

Le pire cadeau de naissance jamais reçu:

Des moufles de naissance… ma fille est née en juin ^^

Une odeur d’enfance que vous aimez:

L’eau de Cologne, quand j’étais petite ma mère me massait les jambes avec, pour me soulager des douleurs provoquées par la croissance. Je n’ai jamais vraiment su si ça marchait, mais ça m’a marqué.

Votre dernier coup de gueule à la maison:

En ce moment, Plok a une lubie : ouvrir le congélateur, prendre les glaçons, partir avec en courant et surtout ne pas refermer la porte derrière elle. Cela a le don de m’agacer alors je passe mon temps à essayer de lui expliquer que ce n’est pas bien et surtout que ce n’est pas gentil de faire crier maman.
Mais Plok, elle, ça la fait vachement rigoler et elle s’en fout royal…autant vous dire que ce n’est pas gagné et que ça promet pour l’avenir (elle n’a que 15 mois je rappelle).

La première chose que vous faites le matin:

Je vais chercher Plok dans sa chambre, je la dépose dans notre lit avec son papa, je prépare le biberon, et je lui donne ; j’aime trop ces moments câlins à trois.

Votre joker quand tout part en vrille: 

SOS copines et nièces en or qui jouent toujours, et avec plaisir, les baby-sitters le temps d’une soirée pour nous laisser souffler. Merci on vous ♡

Votre poussette et vous:

La G2 d’ORBIT BABY…quoi qu’on en dise, cette poussette ne passe pas inaperçue, soit on l’aime soit on la déteste.
Moi j’ai choisi mon camp ; elle nous suit depuis la naissance de Plok et c’est sans regret !
Son siège rotatif 360 ° est un vrai plus au resto, pas besoin de chaise haute et à chaque fois….quelqu’un fait « whouaaaa » !
Seul bémol, un peu encombrante dans le métro parisien et dans ces moments-là je rêve d’une Yoyo de Babyzen.

La grossesse en trois mots:

Peur – Joie – Épanouissement… Ma grossesse s’est très bien passée et j’ai adoré ça, je ne peux malheureusement pas en dire autant de mon accouchement que je résumerai en : Déclenchement – Césarienne – Anesthésie générale …pour le meilleur jour de ma vie, on repassera !

Une adresse kids friendly:

Je parlerai plutôt d’une adresse Baby friendly : Le cinéma Etoile à la Porte des Lilas propose 2 fois par semaine des séances parents/bébé. Le concept : dans une salle spécialement adaptée (lumière tamisée, table à langer, tapis d’éveil) vous pouvez venir avec votre bébé voir un film, et je ne parle pas de voir oui-oui ou la reine des Neiges mais bien d’un film sélectionné parmi les dernières sorties. Ces séances sont destinées aux jeunes parents, mais elles sont également ouvertes à tous, même sans bébé….il faut juste être prêt à regarder un film en entendant des gazouillis. Promis, on ne vous regardera pas de travers si votre bébé se met à pleurer!

Plus tard, vos enfants diront de vous?

En ce moment (si elle savait parler) elle dirait que je ne sais dire que NON, mais plus tard elle me dira merci pour tout, grâce à toi j’ai fait les bons choix !

 

Nous espérons que cette interview vous a plu, si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous envoyer un message!

Merci à Alexia du blog de Plok que vous pouvez retrouver:

Facebook  : page leblogdeplok
Hellocoton : page leblogdeplok

 

Interview de WOMBma, Emilie

Maman mi

Emilie est une maman blogueuse, elle a 3 enfants (10 ans, 2 ans et demie et 12 mois), Nénette, Tinou et Belette. Dans son blog elle se raconte avec sa famille, le quotidien, les sorties, la cuisine, ses humeurs.

Pleine d’énergie, c’est une maman pleine d’Amour également.

Interview 100% Love!

 

 

WOMB : Une superWOMBma pour vous c’est:

Emilie: Une femme avant tout folle amoureuse de son chéri. Une maman qui pense sans cesse au bonheur de ses enfants. Une personne qui a des passions, des plaisirs, des projets…

Un superWOMBpa pour vous c’est:

Un papa qui aime partager du temps avec ses enfants, qui leur donne confiance en eux, qui fait des câlins et des parties de “guiliguilis”, qui participe à leur éducation…

Le pire cadeau de naissance jamais reçu:

J’ai été touchée par tous les cadeaux de naissance que nous avons reçu… C’est plutôt l’absence de cadeau qui a été difficile à digérer.

Une odeur d’enfance que vous aimez:

Le pain au chocolat chez ma mémé en rentrant de l’école… je crois que je ne l’oublierai jamais.

Votre dernier coup de gueule à la maison:

Les réflexions mal venues de certaines personnes sur mes enfants. Ça peut me rendre folle !!

La première chose que vous faites le matin:

Je soupire, prépare 2 biberons et me sers un café.

Votre joker quand tout part en vrille:

Je propose de regarder des livres ou construire un château en LEGO.. ça calme le jeu à tous les coups.

Votre poussette et vous:

La super poussette double pour mes 2 bébés rapprochés, elle est top et super pratique, elle ne quitte pas le coffre de ma voiture. Je ne sais pas comment je ferais sans elle.

La grossesse en trois mots:

Bonheur, Patience et Plaisir

Une adresse kids friendly:

Le Pal, parc d’attraction dans l’Allier, prés de chez moi. Il est super pour toute la famille.

Plus tard, vos enfants diront de vous?

Elle a tout fait pour nous et elle a fait de son mieux.

 

Nous espérons que cette interview vous a plu, si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous envoyer un message!

Merci à Emilie que vous pouvez retrouver:

sur son blog: Mamanmi et Facebook

C’est la fête des pères!

bonne-fete-papa (1)

Ceci est une lettre ouverte de WOMBma  pour la fête des supers WOMBpas

Cher WOMBpa,

Je sais que tu rêvais d’une perceuse, clouteuse, tourneuse ( ??? ça existe, non ???) pour ta fête, que malheureusement les cendriers c’est Has Been (Don Draper aurait détesté cette époque d’ailleurs !) et surtout c’est pas sain (et en même temps, tu fumes pas…), et qu’avec la nouvelle politique de l’éducation nationale, t’as une chance sur deux de ne rien avoir de la part des wombinets à l’école, en  tant que super WOMBma de ton cœur je me creuse les méninges.

Comme tu n’assumes pas encore ton côté métrosexuel, donc exit l’anti cernes, les crèmes de jour/nuit/milieu d’après-midi, je ne peux même pas t’offrir des fleurs, tu y es allergique…

Sérieusement, la fête des pères, c’est la galère !

Du coup, en bonne WOMBma 2.0, j’ai été surfé sur le net et les « rézo sociaux ».

Et là je me suis rendue compte que, pas besoin de te faire de cadeau, WOMBpa !

Alors que les mamans se battent pour être imparfaites et l’assumer, on voit fleurir sur tous « les internets » des hashtags qui prônent les bêtises et le physique des papas.

Dans la série le papa fait des bêtises je demande le #dadwin !

Donc là les papas assument fièrement de mettre une couche/un body/une ceinture de sécurité à l’envers et le postent même sur les réseaux, et ça fait rire !

Premier cadeau donc : pas de souci d’avoir laissé wombinet à 9 mois manger les croquettes du chien et immortaliser ce moment sur FB… à l’époque tu t’étais fait un peu huer, aujourd’hui tu es un héros, ressors les archives, c’est ton heure de gloire !

Dans la série, j’aime pas trop le sport, je préfère la bière, je dis fièrement mon mari est un #dadbod, WOMBpa c’est le plus fort !

Du coup, deuxième cadeau gratis, tu peux montrer tranquille ton petit bidou à la plage, en toute fierté, même pas besoin de passer par la case salle de sport, si tu veux être fashion comme Léonardo Di Caprio faut montrer un petit peu de gras du bide, c’est confort et c’est le fantasme de toutes les femmes. Tu peux y aller sur les sucreries et les pizzas, c’est open bar (pas trop quand même hein !!..)

Du coup, comme moi, WOMBma de ta vie, je vais devoir manger des concombres pendant 2 mois (parce que pour les femmes, la mode c’est toujours pas OK du tout le bidou !), aller à la salle de sport (challenge squats, challenge Plank, challenge Top Body et j’en passe) et bien je pense que ton plus beau cadeau ce sont les réseaux sociaux qui te le font.

Mais comme je ne suis pas rancunière de toute cette attention pour les papas héros, tu auras quand même droit à ton petit déjeuner et ta soirée concert top revival Metallica que tu voulais te faire avec tes potes.

Allez, de rien, Bonne fête des pères !

Interview Duo!

blog pa'man

Pa et Man sont les heureux parents de deux enfants “Coquinou”, 4 ans  et “Zébulette”, 11 mois. Adeptes des bonheurs simples au quotidien, de bons gâteaux, d’activités manuelles, du maternage, du portage… Ils ne sont pas parfaits mais pourtant on adore les lire!

Voici pour la première fois une interview parents à 4 mains 100% parfaite!

 

 

WOMB: Une superWOMBma pour vous c’est:

Papa : C’est ma moitié, celle qui partage ma vie et qui m’a offert 2 beaux enfants.

Un superWOMBpa pour vous c’est:

Maman : Cherchez plus il est déjà pris ! C’est mon homme bien sûr ! Celui qui prend soin de nous tous les jours dans les bons et les mauvais moments.

Le pire cadeau de naissance jamais reçu:

Papa: un jouet bruyant et sans utilité.

Maman: Des vêtements dont la taille ne correspondait pas à la saison et que je n’ai pas pu mettre à bébé…

Nous : Pour bébé 2, nous avions anticipé: vive la liste de naissance

Une odeur d’enfance que vous aimez:

Papa: L’air sain de la campagne: les champs, les bois…

Maman: La bonne odeur de la cuisine de ma grand-mère…

Votre dernier coup de gueule à la maison:

Papa: Après le chien de Maman qui, pour la énième fois, a gratté dans le parterre de fleurs!

Maman: Après le chat de Papa qui tire sa gamelle d’eau pour la laisser … dans le passage de la cuisine! On se prend les pieds dedans 2 fois sur 3 …

La première chose que vous faites le matin:

Papa: Je fais un bisou à Maman

Maman: Après le bisou de Papa, je vais vérifier que les enfants dorment bien et ….pipi, pipi, pipiiiiii!!!…

Votre joker quand tout part en vrille:

Papa: Je me réfugie dans mon jardin!

Maman: Je téléphone à Papy ou je regarde mes enfants et je relativise: la vie est trop courte!

Votre poussette et vous:

Papa: Pour le côté pratique quand je vais faire une ou deux courses avec les enfants.

Maman: Je l’utilise rarement, préférant de très loin mes écharpes!

La grossesse en trois mots:

Nous: Bonheur, Prématurité, Compliqué

Une adresse kids friendly:

Papa: KiddyTeuf

Maman: Pairi Daïza , superbe zoo où tout est pensé pour les petits! (Notre coin de paradis!)

Plus tard, vos enfants diront de vous?

Papa: “Merci Papa” dit-il en riant

Maman: Je ne sais pas ce qu’ils diront. Je souhaite qu’ils soient heureux (et un peu fiers de nous quand même ^^). En tout cas NOUS leur dirons qu’on les aime de tout notre cœur!

Merci à Aud et Seb pour leurs réponses sincères et touchantes!

Nous espérons que cette interview vous a plu, si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous envoyer un message!

Vous pouvez retrouver:

sur son blog:  Pa’Man! C’est une longue histoire…

Facebook et Twitter 

Journée Portes Ouvertes WOMB!

Wombers!

 RDV le 13 JUIN pour notre journée PORTES OUVERTES!

Venez découvrir nos cours, ateliers et services chez WOMB!

Cours gratuits, buffet, exposition, toute l’ambiance idéale pour découvrir nos offres et en profiter gratuitement sous le soleil!

image marie (1)

 

Merci à nos partenaires:

My little day

Les petits garnements

Juice It

Marie Levêque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview de Cynthia, Daddy Coool!

daddy cooolDaddy Coool c’est LE blog pour les papas, chez WOMB, on est fan, et c’est donc tout naturellement que pour leur nouvelle aventure, nous avons souhaité les accompagner.

Si vous ne connaissez pas le blog, découvrez le tout de suite et en attendant, on vous propose de découvrir les réponses de Cynthia, co-fondatrice du blog, à notre Wombview.

Attention interview 100% décomplexée, enjoy!

 

WOMB: Décrivez votre site en 3 mots clés : 

Daddy Coool: Daddy Coool est le premier site rien que pour les pères, c’est le bras droit des papas en toute circonstance !

Quel est l’esprit de votre site : 

Nous essayons d’être le plus proche de la réalité et des besoins des papas d’aujourd’hui, d’apporter de l’info, des solutions pratiques, du sens, le tout avec un ton léger et décomplexé.

Quelle est la rubrique qui marche le mieux ?

Elles sont toutes très pratiques au quotidien donc c’est difficile à dire mais les idées simples et efficaces de notre rubrique Système D et la sous-rubrique Psycho fonctionnent très bien !

Quelles sont les tendances que vous aimeriez lancer ?

La tendance des papas décomplexés qui assument pleinement leur rôle et leurs différences par rapport aux mamans.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous investir pour les papas ?

Un simple constat et un peu de vécu : personne ne s’intéressait vraiment à la paternité avant nous ! Ca nous est apparu comme une aberration à notre époque.

 Un article qui aide vraiment les papas ?

La plupart de nos articles vont dans ce sens, du regard porté sur la grossesse au masculin, aux gestes pour un premier bain, au problèmes liés à l’adolescence et la puberté, en passant par des idées pour passer du temps de qualité avec ses enfants à défaut de quantité : tout est bon à prendre pour un papa, il suffit de faire son marché sur le site  🙂

Comment écoutez-vous vos lecteurs pour vous évoluer ?

On teste beaucoup de choses auprès de nos proches et les proches de nos proches, on a bien entendu mobilisé une équipe de rédacteurs papas, et on commence à poser des questions à nos lecteurs, on aimerait à l’avenir qu’ils contribuent encore plus à la ligne éditoriale de Daddy Coool, mais on pousse doucement, naturellement, pas d’OGM chez Daddy Coool, on grandit de manière organique à notre rythme…

Votre plus gros challenge relevé lors de la création de votre entreprise ?

Avant tout faire quelque chose qui ait du sens et ensuite nous prouver et prouver à nos partenaires à venir que notre idée n’était pas une vraie fausse bonne idée ! 

Un conseil à tous les WOMB parents 

Soyez vous même ! Suivez votre instinct ! Privilégiez la qualité des moments partagés à la quantité et soyez certain qu’en tant que parent on peut faire mieux, on peut aussi faire pire le tout étant de faire de notre mieux ! 

Votre actu du moment?

Nous lançons une campagne de crowdfunding afin d’aller à la rencontre de notre communauté de papas à travers la France et s’assurer que notre idée séduit, fait sens et peut donc grandir ! 

 

Womb est partenaire de ce crowdfunding, nous vous invitons donc à vite visiter leur site et les soutenir aussi si vous le pouvez sur Ulule!

Bonne continuation et longue vie Daddy Coool! <3

Pour les retrouver sur Facebook, Twitter et le blog Daddy Coool.

DADDY

Ma vie de papa

je-vais-etre-papa

Il est 18h24, quand nous sortons d’une réunion improvisée dans un bar, pour rejoindre les bureaux officiels situés à quelques pas de là, rue des petits carreaux.

Changer de boulot pour travailler dans la puériculture, l’idée était amusante et faisait surtout écho à la grossesse de ma “petite amie”, à l’époque. Cinq mois maintenant, que je me frayais un chemin entre les poussettes, les tétines et les biberons pour rejoindre mon poste de travail.

Sarah, la créatrice de Womb, tout en saisissant son trench noir, débriefe les points abordés en laissant chanter son accent flamand. Délicieux. Soudain, le vibreur de mon téléphone s’enclenche, et la photo de ma femme apparaît sur l’écran immaculé de mon nouveau smartphone. Je continue de porter mon attention sur Sarah, sans toutefois quitter des yeux mon “joujou” qui n’en finit plus de sonner. Quand l’opportunité m’est donnée de répondre, je n’ai pas le temps de dire un mot. J’entends Claire, incrédule prononcer: “Je viens de perdre les eaux !”

Explosion d’émotions, toutes plus contradictoires les unes que les autres ! La surprise, la joie bientôt rattrapée par la panique qui, l’espace d’un instant s’empare de moi. Le marathon qui s’en suit pour rejoindre la future (proche) mère de mon enfant est épique. Je suis le Carl Lewis de la ligne 12, je remonte les couloirs à une vitesse que je ne crois encore jamais atteinte, à en faire rougir Coyote. “BIP BIP !”. Déterminé, mes jambes s’élancent chacune leur tour, me rapprochant chaque fois un peu plus de mon destin. Beautiful ! Bon Okay. PAUSE. Arrêt sur image :

la bouche ouverte, les bras désarticulés allant d’avant en arrière, de haut en bas, de droite à gauche, le regard hagard, une cadence effrénée dans un style effroyable ; à ce moment précis, je comprends dans le regard de la foule inondé de jugement non dissimulé, que mon style s’apparente plus à celui de Forrest Gump. En moins bien. Mais qu’importe, je vais devenir Papa !

Ellipse temporelle : flaque d’eau, taxi, cris, panique, examen, attente, attente, attente, attente, cris, “poussez madame, c’est bien, vous faites du bon bon travail”, hurlement, “what the fuck ?”, “je vois sa tête”, “félicitations” !

En ce mois de Juillet 2014, nous étions enfin trois.

On a beau imaginer, faire des plans, se préparer, je crois que rien ne peut nous laisser entrevoir la claque magistrale qui s’apprête à nous frapper de plein fouet !

Godard a dit “Adieu au langage”, moi j’ai dit “Au-revoir” au sommeil, comme Giscard. La Marseillaise n’a pas raisonnée derrière moi, mais le constat était tout aussi officiel. Avant, ça ressemblait plus à : “Si je m’endors tout de suite, j’ai encore six heures de sommeil”. Maintenant, si je m’endors tout de suite, il me reste trois heures de sommeil. Je ne m’endors jamais tout de suite. Quel idée de prendre un biberon toutes les trois heures… Je suis donc passé maître dans la simulation de l’endormissement profond. Du moins j’ai essayé. L’imitation de mon propre ronflement n’était pas concluante. Fail.

Finalement, au bout d’une semaine, j’ai revu mes principes sur les cosmétiques pour hommes. La tendance “métro” ne suffisait pas à rattraper les ravages des nuits passées. J’ai sauté une étape pour adopter le style du “TGV-sexuel”.

Derrière mes lunettes de soleil et mon sweat à capuche, j’ai pris mon courage à deux mains. J’ai dit à la vendeuse que mon père avait besoin d’un anti cerne, sans remords aucun et en essayant d’arborer un sourire moqueur. Elle a compris que c’était pour moi. J’ai arrêté de sourire et enchaîné en précisant qu’il me faudrait également une crème hydratante, et que je serais éventuellement intéressé par un échantillon d’auto-bronzant.

J’ai pris le soin de bien cacher mon arsenal dans la salle de bain, et je me suis préparé un Whisky-Coke. En regardant bien au fond du verre, il me semblait apercevoir ma Virilité en train de se noyer. Mais quel teint frais ! Waouh ! Soudain, en regardant ma montre je reviens à la réalité, je vais être en retard pour ma manucure.

Vient alors le moment du premier départ en week-end avec notre magnifique petit bébé. Comme tout parisien qui se respecte, je n’ai pas mon permis de conduire, j’ai une carte “Jeune 12-27 ans”.

En regardant la valise format familial, le sac de voyage, le cosy et la poussette qui trône devant l’entrée, je prends conscience que mes virées en train ne seront plus jamais comme avant.

Je reste positif, c’est le moment de faire preuve de mon statut d’homme fort et viril. Le cosy dans la main droite, un sac autour du cou, la poussette sur l’épaule, je m’élance avec style sur le quai voie 17 de la gare d’Austerlitz, ou notre train nous attend. Je défie la gravité terrestre. Tout ça c’est dans le mental, après Carl Lewis, je suis le Neil Armstrong de la gare. Merde, mon anti cerne coule déjà et j’ai une démarche de marathonien déshydraté en fin de course. Nous venons de passer la première voiture. Un coup d’œil sur notre e-billet qui me nargue en annonçant “Voiture 21”. Houston, we’ve got a problem.

J’atteins fièrement mais non sans mal le bout du quai en chargeant nos affaires dans la voiture, juste avant de voir les portes se refermer derrière nous. Victoire !

L’arrivée d’un bébé est une véritable aventure; qu’elle soit faite de ces petits rien ou de situations qui nous dépassent parfois. Ne plus penser pour un, ni pour deux mais pour trois. Mais, vous savez quoi ? Si c’était à refaire, je le referai 1000 fois. Car aucun autre sentiment ne vous procure plus de bonheur que celui de devenir papa pour la première fois (je viens d’atteindre mon quota de rimes autorisées)

“Au revoir”

François, Wombteam

Interview de Wombpa, Olivier

olivier

Vous connaissez le blog Je suis papa? non? Alors à découvrir absolument! c’est un must follow absolu.

Olivier, 39 ans, est un papa qui écrit avec justesse sur ses émotions et partage ses coups de cœur, ses coups de gueule. Sa fille Mychoup’ a toujours le bon mot, comme son papa.

Le blog Je suis papa raconte mes tribulations de jeune père en apprentissage. Vous y trouverez des tranches de vie et des billets d’humeur, pour rire, prendre du recul, et échapper à cette culpabilité dans laquelle trop de jeunes parents s’engluent.

Attention interview 100% vérité!

WOMB:    Une superWOMBma pour vous c’est:

Olivier: La superWOMBma est authentique, sincère, simple et aimante. Be yourself !

Un superWOMBpa pour vous c’est:

Pareil ! Pour moi, il n’y a pas de différence fondamentale entre un papa et une maman.

Le pire cadeau de naissance jamais reçu:

Un de ces jouets à bascule qui crache une mélodie saturée à chaque fois qu’on le frôle. Mais je me vengerai.

Une odeur d’enfance que vous aimez:

L’odeur du lait tiède dans le biberon. Incroyable. La première fois, j’ai eu l’impression de retomber en enfance.

Votre dernier coup de gueule à la maison:

Quand Mychoup’ multiplie les ruses sournoises pour repousser l’heure du coucher. Y’a toujours un moment où je finis par péter un câble.

La première chose que vous faites le matin:

Réveiller ma fille, en mimant le loup croqueur de pied, ou en imitant sa mère. Ça la fait mourir de rire.

Votre joker quand tout part en vrille:

Une bonne bouteille de vin rouge. De Loire ou de Bordeaux de préférence, mais j’aime les découvertes.

Votre poussette et vous:

C’est de l’histoire ancienne. J’en avais marre de la promener, avec ma fille qui marchait fièrement à côté.

La grossesse en trois mots:

Flippant, fatiguant, excitant. Bref, un mélange d’émotions très contradictoires.

Une adresse kids friendly:

A Biarritz, la plage de la Côte des Basques à marée basse. Un terrain de jeu extra pour les enfants. Et pendant le Big Festival, des animations leurs sont dédiées.

Plus tard, vos enfants diront de vous?

Un jour, ma fille m’a dit : “Papa, t’es pas beau. mais t’es gentil !” Je crois que ça me résume bien.

 

Nous espérons que cette interview vous a plu, si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous envoyer un message!

Merci à Olivier que vous pouvez retrouver:

sur son blog: Je suis papa

sur Twitter: Je suis papa

Sur Facebook: Je suis papa

je-suis-papa

Cherche Coloc

CHAMBRE-A-DEUX---DECO« Cherche coloc

Jouissant d’une chambre pour moi tout seul depuis 3 ans, je suis à la recherche d’un colocataire, suite à pression parentale.

Je mets à disposition un mètre carré, mon ancien lit, éventuellement un jouet dont je n’ai plus l’utilité. Recherche un colocataire calme, « faisant ses nuits »,  entièrement disposé à jouer avec moi quand je le souhaite et à disparaître lorsque je l’aurai décidé.

Personnalités chouinantes et collantes s’abstenir. Photo, lettre de motivation et références obligatoires. Me joindre exclusivement par mail que je consulterai sur mon I-Wood mini Donkey. (http://pepaskids.com/fr/jeux-creatif/8847-ma-premiere-tablette-i-wood-mini-ardoise-eponge-4260108043712.html) »

Voici la petite annonce que tout grand frère ou grande sœur souhaiterait publier lorsque le partage de la chambre s’impose. Malheureusement ils ne choisissent pas le nouveau venu, celui qui empêche de faire du bruit lorsqu’il faut dormir et qui prend de plus en plus de place. Mais ceux et celles qui ont partagé leurs chambres avec des frères et sœurs en gardent de très bons souvenirs, et on a rarement le choix dans nos WOMBappartements.

Quelques conseils pour cette nouvelle colocation :

Règle #1 : Utilisez la déco pour différencier les espaces.

Evitez le meuble au milieu de la chambre, qui n’est pas très feng-shui, mais vous pouvez, de façon discrète (un tapis, un sticker) ou plus évidente (un mur de couleur, des fils barbelés), faire que chacun sente un « chez moi » dans ce « chez nous ». Cela facilitera aussi les moments rangements, chacun sera en charge de son espace…

Piège à éviter : créer deux univers trop distincts et risquer la faute de goût ou encore le syndrome Valérie Damidot… on reste dans la mesure s’il vous plait.

Règle #2 : Choisissez des meubles intelligents. Qu’est ce qu’un meuble intelligent ? C’est le contraire du meuble « bête », « inutile » ou encore (et souvent cela va ensemble) « imposant » comme le lit de princesse à baldaquins, la commode aux tiroirs trop petits pour le linge et trop grands pour les jouets, l’armoire normande familiale…

Heureusement, des gens bien conçoivent des meubles intelligents, à commencer par des lits. Qu’ils soient évolutifs, superposés, mezzanine ou bibliothèque, commencez par choisir les lits pour la chambre en fonction des âges de vos baby colocs.

Privilégiez ensuite les meubles multi-fonction. Une table à langer n’a d’intérêt que si elle fait commode / étagère / bibliothèque et / ou grille pain en même temps. Sinon, exit la table à langer.

Enfin, pour la commode, optez pour la version bicolore, qui en plus d’être un bel objet design, vous permettra de différencier les tiroirs de chacun.

Règle #3 : Installez une routine rangement. Entre le bain et le dîner,  tous les soirs c’est rangement. Et on ne fait pas que regarder papa ou maman, tout le monde travaille. Pour cela, choisissez des boîtes faciles à ranger, à glisser sous le lit, et à différencier pour séparer idéalement les Legos de la dinette et du puzzle. En général, le tri parfait ne dure pas. Pas de panique,  cela boostera leur créativité d’empiler des légumes en plastique avec des majorettes et de cuisiner des petits poneys.

Une autre routine à mettre en place : Faire le vide régulièrement.

Vêtements à descendre à la cave, jouets à donner, trucs, bidules et machins à jeter, n’oubliez pas de faire le vide de temps en temps pour ne garder que ce qui est vraiment utilisé.

Nous y voila , déco x mobilier x routine, le triptyque gagnant pour couper l’envie à votre ainé de se prendre un studio dès 5 ans ou d’échanger sa petite sœur contre un camarade de classe…

« 6h59 » OU LA JOURNEE TYPE D’UNE SUPERWOMBMA

06h59-V27…6…5…4…3…2…1

Go. Position verticale. Double check à gauche. Double check à droite. On sort du lit. On fait le lit en même temps. Chaque geste compte. Ouverture de porte de la chambrée des kids, déjà debout. Sourire sur berceau. Bisous sur oreiller. Biberon 1 au micro-onde. Gazouillis sur berceau. Bouilloire enclenchée de la main gauche. Goûter préparé et mis dans le sac à dos pingouin de la main droite. Grille-pain chargé de la troisième main. Chocapic dans bol avec la quatrième.

Zut pourquoi je n’ai pas cinq mains… Pour le lait dans les Chocapic, easy, il me reste les dents.

Séance d’habillage infernale. Brossage de dents. Vous désespérée devant votre placard, même pas le temps de  vous composer une tenue sympa.

Check avant de partir : portable, portefeuille, mot pour la directrice, affaires de rechanges lavées pour la crèche, chaussures à chaque pied et manteau zippé. Starsky à la main et Hutch en en porte-bébé, on part à l’école et la crèche.

8h30. Tout le monde est casé. Respiration ventrale avant de tracer en scooter.

9H00- 17H30. 2e manche.

Trois réunions avec les patrons, 200 emails à lire, 100 à écrire, 20 coups de fils de briefe / débriefe /rebriefe, déjeuner sur le pouce avec un sandwich dégueu (pourquoi j’ai pas pris les chocapic). Discussions de couloir évitées (pas le temps), bouclage des sujets de la semaine avec l’équipe torchée en 15 minutes.

A 17H30 je file à l’anglaise pendant que les autres commencent à décélérer ; ils ont toute la soirée pour terminer leur boulot en se faisant des blagues. Pourquoi j’ai des enfant.

Home. Troisième manche de la journée.

Bain numéro 1. Eau pour les pâtes lancée. L’eau bout. Fin du bain numéro 1. Démarrage du bain numéro 2. Les farfalles sont dans l’eau. Je répète les farfalles sont dans l’eau. Fin du bain numéro 2. Les farfalles croulent sous un tas de fromage râpé et un sourire en ketchup.  Plus de farfalles. On enchaîne avec un combo Babybel / compote / biscuit. Ah si en fait… farfalle sous chaussure. Brossage de dents. Farfalle sur tapis. Histoire numéro 1. Relais de superWOMBpa. Histoire numéro 2. Farfalle dans la poubelle. Histoire numéro 3. Et nous on mange quoi ? Histoire numéro 4. On n’a qu’à refaire des farfalle.

20h55.

SuperWOMBma gît sur le canapé, la langue pendante. Marathon is over.

Et dire qu’avant, on mettait une semaine à dépenser toute cette énergie. Maintenant, super héros que nous sommes, c’est en une heure le matin et deux heures le soir que nous faisons l’équivalent en sport d’un cours de water poney et en stress d’un G8.

Heureusement pour éviter le grain de sable qui ferait s’enrayer toute cette jolie machine, nous avons mis la main sur le graal : les 10 commandements d’une superWOMBma , à lire DEMAIN sur le WOMBLOG. Il faut qu’on se repose quand même…..