Tag Archives: womb

Mon Guide WOMB*

Pour aider des mamans et des futures mamans à faire les meilleurs choix pour leur bout de chou, WOMB* vous présente notre guide officiel !

 

 

Vous pouvez aussi télécharger le guide complet en cliquant ci-dessous :

 

Collection WOMB

WOMB aussi a sa propre collection !

Des produits de qualité associés au graphisme et aux couleurs de WOMB pour un univers qui ravira les petits comme les grands. On vous laisse découvrir sur notre site.

Moodwombfb

1.  Coffret nouveau-né béguin et chausson – WOMB x Mamy factory – 79 €

2. Coffret pour le bain – WOMB x Whole – 69 €

3. Papier paint – WOMB – 79 €

4. Coussin WOMBcat – WOMB x Mimi’lou – 32 €

5. Chaise Tica enfant – WOMB x The Rocking Compagny – 99 €

 

 

Elodie, Varanassi!

Ambiance TC1C150T-Yellow reduce1Varanassi fait enfin voler en éclat les codes du tapis, soumis et trop poli… Le tapis Varanassi s’exprime sur nos sols et se montre sur nos murs, le tapis Varanassi libère nos espaces de vie et électrise nos envies de voyage et d’ailleurs, de modernité et de design… nos enfants se roulent, s’enroulent et voyagent sur les tissages traditionnels, à la beauté intemporelle, des Durrhies et des Kilims… nos espaces de vie se réapproprient une histoire, un style, un souffle, frais et énergique… Le tapis rugit au son des cris de nos têtes blondes, se tord et vocifère sur la musique des parents du rock, il est dominant, il est chic et sauvage, il est gypset … Varanassi « rug way of life » …

Chez WOMB on adore l’association du traditionnel avec la modernité!

WOMB/ Décrivez votre entreprise en 3 mots clés

Varanassi “rug way of life”
Marque de décoration spécialisée dans le tapis et le tissage. Univers enfants et adultes.
Combinaisons inédites de techniques artisanales et traditionnelles avec des graphismes contemporains.

W/ Quel est l’esprit de votre marque?

Esprit GYPSET, NOMADE, WILD…Des pièces singulières, décalées, volages qui font voyager.
Pièces uniques réalisées à la main.
Esprit enfants: GYPSY, POP et CIRCUS
Esprit adultes: NOMADE like a boho

W/ Quel est le best-seller de votre marque?

La tête de Tigre imprimée pour les petits gars fonceurs et la tête de Girafe pour nos princesses nomades.

W/ Quelles sont les tendances que vous aimeriez lancer?

Varanassi veut faire voler en éclat les codes du tapis, trop soumis et trop polis…Le tapis Varanassi s’exprime sur nos sols et s’émancipe sur nos murs.

Les chambres d’enfants deviennent des territoires nomades, le tapis fait voyager et raconte son histoire, il prend vie et transporte nos diables dans des contrées lointaines avec des Kilims et des Dhurries à la technique et à la beauté intemporelles et ancestrales.

W/ Qu’est-ce qui vous a poussé à vous investir dans le secteur de l’enfance?

Le monde de la décoration enfants a sensiblement évolué ces dernières années apportant modernité, fraîcheur et style. Mais il manquait une pièce singulière, déstandartisée, au caractère marqué, sauvage, une pièce invitant au voyage, un élément familier et expressif pour nos enfants. Le tapis Varanassi crée ainsi une histoire unique entre la matière, l’expression et l’enfant.

W/ Un produit de votre marque qui aide vraiment les parents?

Plus de peurs, plus de cauchemars, nos enfants sont protégés par leurs amis les tigres, les éléphants 😉 Le format des tapis, des animaux et des étoiles posera les imaginaires les plus fertiles au pied du lit de nos enfants…

W/ Comment écoutez-vous vos clients pour évoluer?

En écoutant et comprenant les rêves des enfants.

W/ Votre plus gros challenge relevé lors de la création de votre entreprise?

Tenter d’allier les rêves de nos enfants avec des techniques, une histoire et un savoir faire unique. Toujours avoir la volonté de respecter le défi d’un savoir faire “à la main, artisanal” avec les besoins de modernité de nos univers enfants. Un défi réussi!

W/ Un conseil à tous les WOMB parents?

Mettez de la vie, de la frénésie, de la singularité et du rêve dans la vie de vos enfants. Varanassi est une invitation au voyage…

 

Atelier Attrapons nos rêves!

slider-Cocobox_attrape-rêve-WOMB

 

Womb vous propose en partenariat avec Macocobox un atelier pour enfants “Attrapons nos rêves!”, à partir de 4 ans!

Demandez le Programme:

le Mercredi 13 mai de 15h à 16h30:

15h: accueil des enfants

jusqu’à 16h environ atelier Dream Catcher avec Macocobox: Crée  un dream catcher coloré pour décorer ta chambre et surtout protéger tes nuits des éventuels cauchemars.

16h/16h30: Goûter gourmand et coloré avec notre partenaire Les Petits Garnements  et Juice It!

 

Pensez à réservez vos places sur ateliers@wombconcept.com pour cet atelier gratuit car les places sont limitées!

Enjoy!

Flyer-COCOBOX (1)

 

Ce fût une super journée et merci encore à nos partenaires Macocobox Les Petits Garnements et Juice It, tout le monde a adoré cette journée!

Et quelques photos pour vous faire partager ce joli moment:

Ma vie de papa

je-vais-etre-papa

Il est 18h24, quand nous sortons d’une réunion improvisée dans un bar, pour rejoindre les bureaux officiels situés à quelques pas de là, rue des petits carreaux.

Changer de boulot pour travailler dans la puériculture, l’idée était amusante et faisait surtout écho à la grossesse de ma “petite amie”, à l’époque. Cinq mois maintenant, que je me frayais un chemin entre les poussettes, les tétines et les biberons pour rejoindre mon poste de travail.

Sarah, la créatrice de Womb, tout en saisissant son trench noir, débriefe les points abordés en laissant chanter son accent flamand. Délicieux. Soudain, le vibreur de mon téléphone s’enclenche, et la photo de ma femme apparaît sur l’écran immaculé de mon nouveau smartphone. Je continue de porter mon attention sur Sarah, sans toutefois quitter des yeux mon “joujou” qui n’en finit plus de sonner. Quand l’opportunité m’est donnée de répondre, je n’ai pas le temps de dire un mot. J’entends Claire, incrédule prononcer: “Je viens de perdre les eaux !”

Explosion d’émotions, toutes plus contradictoires les unes que les autres ! La surprise, la joie bientôt rattrapée par la panique qui, l’espace d’un instant s’empare de moi. Le marathon qui s’en suit pour rejoindre la future (proche) mère de mon enfant est épique. Je suis le Carl Lewis de la ligne 12, je remonte les couloirs à une vitesse que je ne crois encore jamais atteinte, à en faire rougir Coyote. “BIP BIP !”. Déterminé, mes jambes s’élancent chacune leur tour, me rapprochant chaque fois un peu plus de mon destin. Beautiful ! Bon Okay. PAUSE. Arrêt sur image :

la bouche ouverte, les bras désarticulés allant d’avant en arrière, de haut en bas, de droite à gauche, le regard hagard, une cadence effrénée dans un style effroyable ; à ce moment précis, je comprends dans le regard de la foule inondé de jugement non dissimulé, que mon style s’apparente plus à celui de Forrest Gump. En moins bien. Mais qu’importe, je vais devenir Papa !

Ellipse temporelle : flaque d’eau, taxi, cris, panique, examen, attente, attente, attente, attente, cris, “poussez madame, c’est bien, vous faites du bon bon travail”, hurlement, “what the fuck ?”, “je vois sa tête”, “félicitations” !

En ce mois de Juillet 2014, nous étions enfin trois.

On a beau imaginer, faire des plans, se préparer, je crois que rien ne peut nous laisser entrevoir la claque magistrale qui s’apprête à nous frapper de plein fouet !

Godard a dit “Adieu au langage”, moi j’ai dit “Au-revoir” au sommeil, comme Giscard. La Marseillaise n’a pas raisonnée derrière moi, mais le constat était tout aussi officiel. Avant, ça ressemblait plus à : “Si je m’endors tout de suite, j’ai encore six heures de sommeil”. Maintenant, si je m’endors tout de suite, il me reste trois heures de sommeil. Je ne m’endors jamais tout de suite. Quel idée de prendre un biberon toutes les trois heures… Je suis donc passé maître dans la simulation de l’endormissement profond. Du moins j’ai essayé. L’imitation de mon propre ronflement n’était pas concluante. Fail.

Finalement, au bout d’une semaine, j’ai revu mes principes sur les cosmétiques pour hommes. La tendance “métro” ne suffisait pas à rattraper les ravages des nuits passées. J’ai sauté une étape pour adopter le style du “TGV-sexuel”.

Derrière mes lunettes de soleil et mon sweat à capuche, j’ai pris mon courage à deux mains. J’ai dit à la vendeuse que mon père avait besoin d’un anti cerne, sans remords aucun et en essayant d’arborer un sourire moqueur. Elle a compris que c’était pour moi. J’ai arrêté de sourire et enchaîné en précisant qu’il me faudrait également une crème hydratante, et que je serais éventuellement intéressé par un échantillon d’auto-bronzant.

J’ai pris le soin de bien cacher mon arsenal dans la salle de bain, et je me suis préparé un Whisky-Coke. En regardant bien au fond du verre, il me semblait apercevoir ma Virilité en train de se noyer. Mais quel teint frais ! Waouh ! Soudain, en regardant ma montre je reviens à la réalité, je vais être en retard pour ma manucure.

Vient alors le moment du premier départ en week-end avec notre magnifique petit bébé. Comme tout parisien qui se respecte, je n’ai pas mon permis de conduire, j’ai une carte “Jeune 12-27 ans”.

En regardant la valise format familial, le sac de voyage, le cosy et la poussette qui trône devant l’entrée, je prends conscience que mes virées en train ne seront plus jamais comme avant.

Je reste positif, c’est le moment de faire preuve de mon statut d’homme fort et viril. Le cosy dans la main droite, un sac autour du cou, la poussette sur l’épaule, je m’élance avec style sur le quai voie 17 de la gare d’Austerlitz, ou notre train nous attend. Je défie la gravité terrestre. Tout ça c’est dans le mental, après Carl Lewis, je suis le Neil Armstrong de la gare. Merde, mon anti cerne coule déjà et j’ai une démarche de marathonien déshydraté en fin de course. Nous venons de passer la première voiture. Un coup d’œil sur notre e-billet qui me nargue en annonçant “Voiture 21”. Houston, we’ve got a problem.

J’atteins fièrement mais non sans mal le bout du quai en chargeant nos affaires dans la voiture, juste avant de voir les portes se refermer derrière nous. Victoire !

L’arrivée d’un bébé est une véritable aventure; qu’elle soit faite de ces petits rien ou de situations qui nous dépassent parfois. Ne plus penser pour un, ni pour deux mais pour trois. Mais, vous savez quoi ? Si c’était à refaire, je le referai 1000 fois. Car aucun autre sentiment ne vous procure plus de bonheur que celui de devenir papa pour la première fois (je viens d’atteindre mon quota de rimes autorisées)

“Au revoir”

François, Wombteam

Vernissage Mobilisation Générale le 11 avril

Le concept store parisien WOMB vous invite à venir découvrir le 11 avril les créations de la talentueuse Charlotte de Mobilisation Générale.

De 17h à 19h, vous pourrez découvrir ses cadres uniques et ludiques autour d’un verre et même participer à un jeu concours!

Mobilisation générale

 

Le jeu concours!

Pour tenter de gagner un cadre personnalisé de Mobilisation Générale, venez à notre vernissage, prenez une photo de votre création préférée et diffusez-la sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WOMBMG

instagram-logologo-twitter

Youpi (ou pas) c’est les vacances!

Vacances…

VOITURE

Côté pile

Départ à 18h01 comme prévu.

18h03 wombinet et wombinette chantent une comptine en choeur. vous la connaissez aussi. C’est merveilleux.

18h25: arrivée au péage, vous jetez un oeil à l’arrière, ils dorment. Leurs têtes du même coté, sur les coussins que vous aviez pensé à prendre. Parfait. vous n’avez plus qu’à vous endormir à votre tour. C’est les vacances.

Côté face

Départ à 19h45, 1h45 en retard sur le planning.

19h50: “J’ai faim!”

19h55: ok on s’arrête. Ah non doudou est tombé dans les toilettes de l’aire d’autoroute… c’est parti pour une odeur “pinède vintage” sur tout le trajet.

20h30 j’ai mal au coeur… forcément le pinède vintage c’est hard.

21h00 j’m’ennuie ! ah non, on a oublié le sac à jouets sur la dernière aire.

21h30. j’arrive pas à dormir. compte les moutons. ah non on est sur l’autoroute. bah compte les voitures rouges. jvois rien il fait nuit.

Avouez-le, un départ en voiture c’est l’angoisse. Mais cela peut être complètement maitrisé si vous suivez deux principes de base.

Le bon timing. Bon bah oui c’est évident mais on ne part pas après une sieste, plutôt avant. on ne part juste avant un repas, ni juste après. pile au milieu. Le repas est l’occasion de faire une pause, de faire un pique nique, et rappelez-vous, un pique nique c’est magique quand on est petit. Une tomate cerise, un sandwich fait – ou acheté – avec amour, une brique de jus de pomme et une petite douceur pour le dessert. on est au paradis.

Le bon équipement. Et cela ne veut pas dire que vous êtes obligés de vous faire 5 h de comptines. Vraiment. Vous avez aussi la chance d’être parents en 2015. pas en 1982. Alors on s’autorise un dessin animé sur une tablette (et bah oui faut pas être maso non plus). Chaque wombinet a le droit de prendre dans un petit sac de quoi occuper son trajet (jouet, livre, doudou…).

et le Graal ? le comble de la bonne idée ? votre passeport vers la légion d’honneur de la wombma de l’année ? un petit cadeau surprise que vous ne dévoilerez que juste avant que le côté pile se transforme en côté face… et vous le trouverez où ce petit truc en plus ?

Chez WOMB bien sûr !

Allez, bonnes vacances!

Interview Santé par Natacare, Chris Boston

Womb s’est associé à Natacare pour vous offrir des cours de remise en forme.

Chris Boston a créé le concept Physicare puis Natacare avec toute son expérience de coach sportif  mais pas que!

Chris Boston, Physicare

 

Nous vous proposons de découvrir cette méthode unique!

 

 

 

 

 

WOMB:  Présentez-nous Physicare

En une quinzaine d’années, j’ai acquis une forte expertise en Sport Santé et créé Physicare afin de continuer à innover et proposer différents concepts adaptés aux besoins de chacun. Aujourd’hui, nous sommes les numéros 1 en Ingénierie du sport/santé.

L’activité physique est notre outil pour promouvoir la prévention santé et le mieux-être : nous proposons et mettons en place du suivi, de l’ accompagnement, de la formation et de l’information auprès des entreprises, des collectivités, des grandes écoles et universités ainsi que Mr et Mme Tout le Monde.

Notre approche globale ( coaching physique et mental) nous a permis “d’accoucher” du concept NATACARE qui a pour but l’accompagnement de femmes enceintes et des mamans soucieuses de préserver leur capital santé.

 Justement expliquez-nous ce concept “NATACARE”

« Chaque grossesse est comme chaque femme: elle est unique». 

Nous proposons des cours individuels en pré et post-accouchement pour un accompagnement sur-mesure adapté à leurs besoins et objectifs : Coaching sport/ santé: activité physique (gymnastique dîtes douces) et coaching de vie.

Nous proposons également des cours collectifs (activités évolutives) pour les femmes en post-accouchement après la rééducation du périnée et autorisation médicale. Nous les accompagnons pour qu’elles retrouvent leur corps et la forme. Nous leur donnons les moyens de faire le plein d’énergie nécessaire pour lutter contre la fatigue, prendre soin d’elle et de bébé.

Notre approche globale a permis d’obtenir d’excellents résultats dans l’accompagnement des femmes enceintes au niveau de leur vie privée et professionnelle.

“Peut-on  avoir en exclusivité un aperçu d’une séance NATACARE?”

Concrètement, en veillant à ne mettre aucune tension sur le ventre de notre future maman (surtout en fin de journée où ça peut commencer à tirer), nous mettons en place des circuits-trainings doux. Ils permettent de garder le corps tonique, d’éviter les douleurs lombaires, de maintenir la pleine forme et de récupérer justement ses formes plus rapidement.

Pour notre maman, dès feu vert du corps médical et les rééducations effectuées (périnéale et abdominale), nous proposons des entraînements qui montent progressivement en puissance, pour avoir des résultats probants en un temps optimal. En étant très pointilleux sur la technique, on va effectuer un travail ciblé sur les fesses, le ventre et aller chercher les kilos superflus avec un cardia-training et une alimentation adaptée.

Pour obtenir nos excellents résultats, nous individualisons pour chacune nos exercices, nos consignes et nos contenus de séances.

Le meilleur réflexe santé après la naissance ?

Venir vite s’inscrire aux cours collectifs ou individuels de WOMB pour préserver son capital santé grâce à la méthode NATACARE (rires)!

Une superWOMBma en pleine forme, pour vous c’est ?

Une jeune maman sereine à l’aise dans son corps et dans sa tête.  C’est une jeune maman qui aura su préserver son capital santé physique et mental grâce une alimentation adaptée, une activité physique pratiquée aux cours de WOMB ainsi qu’une communication réussie avec son compagnon. Tout ce que l’approche globale de la méthode NATACARE préconise !

L’alimentation peut aider à se sentir mieux, comment ?

L’alimentation est essentielle et complémentaire à l’activité physique. Pour retrouver sa silhouette après l’accouchement il est nécessaire de bien se nourrir ainsi que bébé (pendant la grossesse et après si on fait le choix d’allaiter) et d’avoir une alimentation adaptée, variée et équilibrée. C’est pour cela que l’approche globale de NATACARE s’appuie aussi sur des conseils alimentaires prodigués par des professionnels de la diététique.

La place du superWOMBpa pour vous c’est ?

Le papa doit tenter de prendre sa place dès la naissance. Plus la maman se sentira soutenue et écoutée par la présence attentionnée du papa et plus elle lui laissera naturellement sa place. Envers l’enfant, le papa doit petit à petit participer aux changes, au bain, aux biberons, aux nuits afin de créer le plus tôt possible une relation avec son enfant et être repéré rapidement comme le papa. L’accompagnement (par notre coach de vie) du futur papa et/ou du papa dans sa place au sein de la famille, fait parti de notre approche globale de la méthode NATACARE.

Un conseil pour les wombparents ?

Pas un conseil mais une méthode : Communiquez ! Le couple doit se comprendre, se respecter, s’écouter et s’aimer. Un couple en harmonie et amoureux, c’est l’enfant qui en profite et qui s’épanouira beaucoup plus facilement et rapidement. Seul, le couple peut ressentir ce qui est bon pour l’enfant.

Faites-vous confiance!

D’ailleurs l’accompagnement et le soutien des parents (par notre coach de vie) fait partie intégrante de notre approche globale de la méthode NATACARE.

Pourquoi cette collaboration avec WOMB? 

Nous partageons les mêmes valeurs et avons la même mission: Considérer chaque femme comme un être unique en l’accompagnant de façon adaptée et personnalisée. WOMB crée le concept et l’espace, Physicare/Natacare apporte l’expertise et l’expérience.

Logo Natacare 02

 

Pour vous inscrire au cours de remise en forme, c’est ici: Natacare

Carnaval!

Carnaval Party!!

CARNAVAL


Tutututudutudutudututu

1 2 3 4 5 –  hep – 1 2 3 4 5 hep

pouet pouet !!

bip bip !

STOOOOOOOOOOOOP!

Non mais oh ! Police du style bonjour, garez-moi cette chenille sur le côté et montrez-moi vos papiers de WombMa et de WombPa!

Savez-vous qu’il est formellement interdit de rigoler avec le carnaval , de recycler des vêtements de maman en faisant croire à Wombinette que oui oui le vieux chemisier difforme est parfait pour se transformer en chevalier vert de Franklin la tortue. Il en va de sa réputation de Wombinet stylé, de votre réputation de super WombMa toujours au top et vous fera économiser de longues discussions dans quelques années quand les photos ressortiront. Alors côté déguisement on oublie la version romanichelle et on se creuse un peu la tête. (hop un exemple DIY : un collant  noir, un t-shirt noir, un mètre carré de moumoute blanche découpée et collée sur le ventre, voici un panda simple efficace (et franchement classe).

Et notre reco pour la déco ? Faites du carnaval une nouvelle opportunité de décorer votre appartement ! Après Noël on est un peu tristounes, plus de guirlandes, plus de pères noël accrochés à la porte, bye bye la jolie étoile dans la cuisine.

Alors ici encore on dit STOOOOOOOOOOOOOOP à la déprime cette fois et on agrémente son intérieur de pompons, boules colorées et quelques détails chics et discrets (n’oubliez pas la mesure !) qui redonneront à tout le monde le sourire.

Allez, circulez, poursuivez votre chemin, et qu’on ne vous y reprenne plus !

Tutututudutudutudututu

1 2 3 4 5 –  hep – 1 2 3 4 5 hep

pouet pouet !!

bip bip !

 Retrouvez les idées Carnaval de Womb sur le moodboard: Carnaval

Vis ma vie de bébé en hiver!

 

bébé en hiver WOMBAvez-vous déjà essayé d’imaginer ce que pensait votre bébé lorsque, tous les matins, vous l’emmitouflez pour aller chez la nounou ?

Essayez, ne serait-ce qu’une minute, de fermer les yeux très fort et de vous mettre dans sa tête…

Une journée dans la vie d’un bébé un matin de décembre.

C’est pas bien joli et ça donne ça :

Hmmm que je suis bien, je viens de finir mon biberon tout chaud, je suis prêt à me rendormir tranquillement sur le canapé du salon pour digérer tout ça. Le bonheur.

Raté.

En fait, on est lundi matin. Je hais les lundi matins. Mon grand frère Starsky fait du bruit, il a de la chance, il sait être à la verticale lui, je ne me suis pas encore expliqué pourquoi, moi, Hutch, 5 mois, j’étais encore condamné à la position saucisson, horizontale et pas franchement confortable… je continue à creuser.

Bref, je dévie là.

Revenons au lundi matin. Pas de sieste, non, juste maman qui me saisit tout d’un coup, m’allonge sur la table à langer. Jusqu’ici tout va bien. Et puis c’est parti…

On commence avec un body, ce truc qui me rentre dans la couche et que les parents trouvent génial. Franchement, vous trouvez que je ressemble à quelque chose moi avec mes manches ultra longues et mon bas version slip ?

Des collants, je commence à ne plus pouvoir bouger. Il gratte et peluche en plus. Encore un héritage de Starsky.

Un pantalon.

Sur les collants, oui oui. Celui qui ne tourne pas avec moi quand je tourne, tellement il est rigide.

Des chaussettes … oui sur les collants, ma mère est “bronchitophobe”. Ça y est, je ne sens plus mes pieds.

Et ça continue.

Un sous-pull.

Puis un pull. Genre marin. Un qui tient debout tout seul lui aussi, un qui gratte toute la journée mon petit cou, enfin ce truc en bas de ma tête que je n’arrive pas à atteindre.

Là déjà, je commence à ne plus pouvoir toucher mes cuisses avec mes mains, je me dirige de la position dite de  « l’étoile ».

Et c’est pas fini. Ce n’était que la version indoor.

Mais comme on est lundi, et qu’il est 8h15, il faut affronter le froid polaire annoncé à la radio ce matin….

Hop dans la poussette, allez on mettra bien un sur-pull sur le sous-pull et le pull , sinon pourquoi les auraient-ils inventés ?

Et voilà qu’arrive la combi pilote, c’est officiel ce sont désormais mes avants bras qui ne touchent plus mon buste. Mes bras sont à 90°, mes jambes parallèles et quand ma tête tourne, elle tombe sur un coté de la capuche.

Ça, c’est quand elle tourne…

Entre temps, papa a rajouté une écharpe, qui gratte elle aussi – qu’ont-ils tous contre mon pauvre cou? Enfin ce truc en bas de ma tête.

Bouquet final, moment préféré de Starsky qui adore apporter la cerise sur le gâteau : la cagoule.

Je suis définitivement immobilisé.

On me prend sous les bras, de toute façon je ne peux plus gigoter. Je suis officiellement une « étoile ». On me pose dans la poussette, on m’attache bien, au cas où j’avais prévu de m’échapper en sautillant ou en rampant, le tout dans la chancelière, thermostat 8.

Dans la rue j’ai le bout du nez qui rougit, le seul qu’ils n’ont pas pensé à recouvrir.

Oh un oiseau à droi… ah non, ça y’est je ne vois plus rien, j’ai tourné la tête, dans ma cagoule, erreur de débutant.

Arrivé chez la nounou (enfin je pense car je ne vois plus rien), transmission d’étoile, Maman tourne la cagoule pour me dire au revoir, sympa maman.

J’ai chaud. Help, en plus il fait 300° ici. Nounou je t’en supplie libère moi !!

Et c’est reparti, cagoule, écharpe, pilote, sur-pull pull, sous-pull, chaussettes, pantalon, ahhh me voilà en body, je l’aime bien ce body.

Ah mais non il est déjà 10h15, l’heure de la balade. Noooooon!!!

Bah oui mon Hutch, c’est parce que l’on t’aime très fort que l’on te momifie tous les jours du 15 septembre au 15 avril, et tu verras quand tu seras grand, tu regretteras de ne pas pouvoir aller bosser, emmitouflé dans un sac de couchage géant, poussé par quelqu’un… à l’approche de l’hiver, cette année encore nous filerons chez WOMB acheter le WOMB kit de survie de l’hiver.